Qui sont les douze nouvelles startups hébergées au Village by CA Aquitaine ?

 |   |  1649  mots
Douze nouvelles startups rejoignent pour deux ans le Village by CA, place des Quinconces, à Bordeaux.
Douze nouvelles startups rejoignent pour deux ans le Village by CA, place des Quinconces, à Bordeaux. (Crédits : PC / La Tribune)
C'est l'heure du premier passage de témoins au Village by CA à Bordeaux. Deux ans après sa création, l'accélérateur du Crédit agricole d'Aquitaine a sélectionné douze nouvelles startups, dans des secteurs très variés, pour prendre la suite des dix pionnières qui quittent le village. 200 emplois ont été créés en deux ans, selon la banque.

Après deux années passées au sein du Village by CA, il est temps pour les startups de la première promotion de cet accélérateur de voler de leurs propres ailes. Selon Jack Bouin, le directeur général du Crédit agricole d'Aquitaine, "200 emplois ont été créés par les 23 entreprises hébergées par le Village depuis mi-2016, dont 90 en 2018, et leur chiffre d'affaires moyen se situe autour de 800.000 €". L'accélérateur a reçu 300 candidatures depuis son ouverture dont 60 ces derniers mois pour cette nouvelle promotion. Douze seulement ont été sélectionnées."Ce sont des startups qui ont déjà un projet solide et dont la phase d'amorçage est déjà réalisée. Notre sujet est donc d'accompagner leur phase d'accélération, de développement et de facturation", précise Guy Rolland, le directeur du marché entreprises au Crédit agricole d'Aquitaine, qui espère compter parmi toutes ces jeunes pousses "une future PME, une future ETI et peut être une future licorne", en référence à ces entreprises non cotées dont la valorisation dépasse un milliard de dollars.

Douze startups arrivent...

Pour l'heure, voici le profil des douze nouveaux habitants du Village :

Satelia

Créée fin 2017 sur un outil de télémédecine simplifiant les tâches des infirmières avant et après une opération de chirurgie ambulatoire, la startup de 8 salariés a depuis pivoté pour se concentrer sur le suivi à distance des patients insuffisants cardiaques. Sa solution est remboursée à 100 % par l'Assurance maladie depuis mai 2018 et est actuellement déployée auprès de 150 patients. Nicolas Pages, le fondateur, vise 250.000 € de chiffre d'affaires en 2019 et le doublement de l'équipe pour atteindre 16 personnes en fin d'année. "Intégrer le Village nous permet d'aborder au mieux notre phase de développement commercial en profitant du réseau et le fait d'être au centre de Bordeaux sera un vrai atout pour recruter", réagit l'entrepreneur. Un partenariat a été conclu avec le laboratoire Servier pour la déclinaison à l'international.

Lire aussi : E-santé : la télémédecine de Satelia au chevet de la chirurgie ambulatoire

Dynamic Screen

Cette startup de huit personnes s'appuie sur quatre ans de R&D pour proposer une solution d'affichage dynamique connectée permettant la diffusion de contenus dans les lieux publics, centre commerciaux, chaînes de magasins et réseaux d'entreprises. C'est un peu le successeur spirituel de Displayce, membre de la 1ere promotion, qui quitte le village.

Lire aussi : Displayce et Dynamic Screen collaborent sur l'affichage digital

Go4ioT

Présente au CES 2019 de Las Vegas, cette startup fondée par Pascal Lavaur développe un objet connecté, Khiko, destiné à détecter les mouvements inhabituels des engins agricoles ou de BTP afin d'en empêcher le vol. Go4ioT vise aussi le conseil aux TPE/PME dans le déploiement des solutions connectées de maintenance.

Oxao

Fondée début 2017, cette startup entend "réconcilier aménagement et environnement" en proposant des prestations de restauration de milieux naturels, de maîtrise d'œuvre en milieu végétal et de conseils en économie écologique aux collectivités locales et aux grandes entreprises. Les deux cofondateurs d'Oxao, Valentin Pommier et Mathias Gaillard, anciens d'AgroParisTech, visent le statut de Scic (société coopérative d'intérêt collectif) et ont déjà un chiffre d'affaires garanti de 150.000 € en 2019. Des projets au Burkina Faso sont également évoqués.

Corner

Fondée en novembre 2018, la jeune pousse Corner propose une solution brevetée de construction permettant de construire rapidement des bâtiments en bois grâce à des panneaux préfabriqués et standardisés qui s'emboitent facilement et pré-intègrent la gestion des fluides (eau, électricité, ventilation). Des projets sont évoqués dans la région et ailleurs en France.

Fari

Cette toute jeune entreprise, créée fin 2018, entend démocratiser l'analyse de données auprès des PME, quel qu'en soit le secteur d'activité. Pour l'heure, ses trois co-fondateurs proposent principalement des prestations d'analyse de données dans le secteur bancaire et financier pour formuler des recommandations marketing et de développement commercial grâce à une solution ergonomique. Fari vise quelques centaines de milliers d'euros de chiffre d'affaires en 2019.

CibleR

CibleR propose depuis quinze mois des solutions de marketing prédictif fondées sur l'analyse de données pour améliorer les taux de conversion et de fidélisation des entreprises et commerçants.

Mimitika

Cette startup de quatre salariés commercialise depuis deux ans une crème solaire vegan et fabriquée en Nouvelle-Aquitaine. Disposant déjà de réseaux de distribution, elle veut désormais amplifier son développement commercial.

Food Truck Agency

Proposer des food trucks différents chaque jour pour faire office de cantine au sein de locaux d'entreprise ou d'immeubles de bureaux ne disposant de restauration collective : c'est le pari de cette startup qui compte déjà 4.000 utilisateurs actifs et quelques grands comptes en portefeuille dont Aéroports de Paris, CGI ou Sogeti.

Oenphinée

Au sein de la filière viti-vinicole, Oenphinée propose de détecter au plus tôt les marqueurs de réussite ou de risques affectant la qualité des vins. Elle s'appuie sur des compétences en œnologie mais aussi en physique et dans les nouvelles technologies.

Hirundi

Réinventer le concept de l'auberge de jeunesse : c'est le pari d'Hirundi qui développe des auberges haut de gamme où les voyageurs se mélangent aux locaux grâce à des espaces communs : restauration, détente et coworking. Deux établissements sont en développement à Lyon et Paris.

ProMyze

ProMyze se positionne sur l'amélioration de la qualité du développement logiciel de ses clients : définition d'une stratégie, gestion, accompagnement, formation et déploiement.

... et dix entreprises s'en vont

Alogia

Créée en 2014, cette TPE en forte croissance est spécialisée dans les technologies de l'habitat en faveur de l'autonomie des personnes âgées. L'an dernier elle s'est rapprochée de l'entreprise Indépendance Royale, basée à Limoges, pour accélérer son développement national.

Lire aussi : Silver économie : Alogia et Indépendance Royale se rapprochent

Invivox

C'est un joli nom du secteur de l'e-santé qui quitte le village avec Invivox. L'entreprise, co-fondée en 2015 par Patxi Ospital et Julien Delpech, a levé 2,8 M€ l'an dernier. Elle a développé une plateforme mettant en relation des médecins du monde entier qui se déplacent chez leurs confrères pour découvrir une nouvelle technique opératoire ou encore une nouvelle approche thérapeutique. En 2018, Invivox a assuré la formation de 1.300 médecins.

Lire aussi : Invivox lève 2,8 M€ pour faciliter la formation des médecins

Displayce

Fondée par les Bordelaises Laure Malergue et Marie Gaestel, Displayce est la première plateforme technologique conçue pour optimiser l'achat, l'impact et la qualité des campagnes publicitaires diffusées sur les panneaux digitaux. Grâce à cette technologie propriétaire basée sur l'intelligence artificielle et la valorisation des données, les agences accèdent en un clic au plus large inventaire d'affichage digital de France et valorisent leurs campagnes de marque sur des formats premium, dans des environnements ciblés et auprès d'une audience massive. Displayce a été nommée "startup de l'année" lors de l'édition 2018 de Biznext, l'évènement dédié à la transformation numérique organisé par La Tribune.

iQSpot

Depuis 2015, la startup iQSpot se focalise sur son outil d'analyse en temps réel des performances énergétiques des bâtiments tertiaires qu'elle commercialise auprès des foncières immobilières et des propriétaires et gestionnaires de bureaux. L'an dernier, ses deux cofondateurs, Julien Bruneau et Quentin Enard, ont levé 600.000 € pour se déployer à l'international.

Lire aussi : Efficacité énergétique des bureaux : iQSpot lève 600.000 € pour se tourner vers l'Europe

Dr Santé

Editeur de logiciels indépendant, Dr Santé est spécialisé dans le domaine de l'informatique médicale. Sa solution permet la gestion des rendez-vous, la tenue des dossiers médicaux, l'édition sécurisée des ordonnances et la télétransmission des feuilles de soins. L'entreprise est passée en deux ans de 6 à 20 salariés et conquiert désormais plus de 100 nouveaux clients par mois.

Comerso

Aider les entreprises à passer au zéro-gaspillage en valorisant leurs invendus. C'est l'objectif de Comerso qui, après s'être intéressée à la grande distribution, a lancé une nouvelle solution à destination des industriels. La société, créée à Agen, a créé une plateforme numérique pour leur faciliter le destockage. De 32 salariés, elle envisage de passer à une cinquantaine d'ici à fin 2019

Lire aussi : Comment Comerso veut amener les industriels au zéro-gaspillage

Wiidii

Wiidii a mis au point en 2014 un service de conciergerie 2.0 mixant approche humaine et intelligence artificielle. Cet assistant "intelligent" est disponible en cinq langues et revendique 150.000 utilisateurs.

Lire aussi : Wiidii seule startup française sélectionnée aux 4YFN Awards de Barcelone

Multivote

Cette plateforme participative destinée aux médias, au champ politique et aux marques permet la création de différents types de consultation, de publier facilement les résultats, de qualifier l'audience et de collecter des données, d'engager sa communauté...

Aldébarande

Aldébarande est spécialiste du phygital dans les lieux de vente, zones d'accueil, événementiels, en solutionnant les problématiques métiers, en améliorant l'expérience client par les différentes technologies du digital. La société développe des solutions multi - sensorielles (tactile, vidéo immersive, olfactif, sonorisation spatiale, gamification ...) connectées à votre back office.

Nethis

Créée en 2014, l'entreprise qui industrialisait et commercialisait des systèmes de vision multispectrale infrarouge et terahertz pour le contrôle non-destructif 2D et 3D de matériaux isolants opaques a été déclarée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Bordeaux en juin dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :