Startups : Après Paris, Bordeaux aura son “Village by CA”

 |   |  569  mots
En plein coeur de la ville, dans le triangle d'or de Bordeaux, le Village by CA Aquitaine ouvrira en septembre.
En plein coeur de la ville, dans le triangle d'or de Bordeaux, le Village by CA Aquitaine ouvrira en septembre. (Crédits : D.R)
Ouverte à l’été 2014 à Paris (55 rue de la Boétie), la couveuse à startups du Crédit agricole “Village by CA” aura une déclinaison bordelaise dès septembre prochain. Une nouvelle étape pour ce dispositif d’accompagnement de projets entrepreneuriaux innovants et prometteurs qui a vocation à essaimer dans d’autres villes françaises.

En coopération avec GT Location, Groupe Pichet, Mazars, Microsoft, Sanofi, Fidal et Keolis, Crédit agricole Aquitaine est en train de créer une déclinaison bordelaise du concept de centre d'innovation, couveuse à startups et espace de coworking baptisé "Village by CA".
En septembre prochain, s'ouvrir donc au 11 du cours du XXX-Juillet un "Village by CA Aquitaine". Dans les 1.000 m2 (sur trois niveaux) du site bordelais acquis par Crédit agricole Aquitaine, 30 startups pourront côtoyer des entreprises innovantes et bénéficier de la proximité des grands partenaires de l'opération. Une liste d'entreprises partenaires qui devrait s'étoffer d'ici l'ouverture du site.

Loyers limités et ouverture sur le monde

Le Village est un concept qui a vocation à se dupliquer dans d'autres grandes villes françaises. Comme à Paris et Bordeaux désormais, il offre différentes possibilités d'installation à prix limités grâce à  la participation financière des partenaires. En plein triangle d'or de Bordeaux, le Village propose des bureaux fermés, des bureaux ouverts, des espaces partagés, et une "place de village", espace commun et convivial ouvert à tous. A la fois ancré dans les territoires français, le Village by CA entend proposer une ouverture sur le monde à ses locataires. En effet, grâce à la filiale CA CIB et aux entreprises partenaires  (pendant trois ans au minimum) du programme, Crédit agricole met à disposition des startups des deux Villages actuels une antenne à New York et des bureaux dans 25 villes partout dans le monde.

Village By CA Aquitaine

Vers un réseau d'incubateurs à Bordeaux ?

En attendant le lancement des premiers appels à candidature de startups, qui seront plutôt en phase de déploiement et de commercialisation, et qui prendront place dans les 500 m2 de bureaux qui leurs sont réservés à Bordeaux, le futur "maire", Cédric Vincente, l'assure :

"Village by CA Aquitaine va s'ouvrir aux autres acteurs de l'incubation qui sont déjà présents à Bordeaux. Nous avons la volonté de travailler en réseau avec Technowest, Hemera, Cité Numérique, Darwin... nous n'excluons pas de créer un véritable réseau d'incubateurs."

Pour Crédit agricole, "Village by CA" s'inscrit dans le plan de développement des activités décidé en 2014.

"Notre projet d'entreprise prévoit un développement fort de nos activités bien au-delà de nos activités historiques que sont l'agriculture, la forêt et l'immobilier", expliquait Jack Bouin, DG de Crédit agricole Aquitaine. "Nous visons aujourd'hui les filières aéronautique et espace, l'économie de la mer et le numérique", précisait-il.

Des partenaires en quête de valeur ajoutée

Les autres partenaires du programme, eux, à l'image de Keolis Bordeaux, voient également dans ce Village la possibilité d'accompagner des initiatives susceptibles d'améliorer la performance de leur business. "Nous avons vocation à transporter toujours plus de monde, dans des conditions toujours meilleures. Nous souhaitons identifier et accompagner des startups capables d'utiliser nos big data pour valoriser le transport public", expliquait ce matin Hervé Lefèvre, directeur général de Keolis Bordeaux qui concluait ainsi, pour résumer l'état d'esprit du lieu et l'effet recherché en matière d'innovation et de créativité avec la mise en place du Village by CA et le mix startups / grandes entreprises sur un site unique  : "Quand on échange un objet, chacun repart avec un objet, quand on échange des idées, on repart avec deux idées au moins."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :