Chômage : fort recul de 2,1 % en Aquitaine

 |   |  440  mots
Les prévisions favorables dans l'activité industrielle aquitaine donnent à espérer une amélioration durable de l'emploi
Les prévisions favorables dans l'activité industrielle aquitaine donnent à espérer une amélioration durable de l'emploi (Crédits : © Felix Ausin Ordonez / Reuters)
Le chômage de catégorie A sur un mois enregistre en Aquitaine une baisse trois fois supérieure à celle de France métropolitaine.

Le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A (sans emploi) en Aquitaine a fortement reculé sur un mois en septembre, avec une baisse de 2,1 %, trois fois supérieure à la moyenne nationale, à 178.853 personnes. Sur un an, la hausse s'infléchit aussi de façon très nette, à + 2,8 % (contre + 5,8 % en août). En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emplois en catégorie A diminue de 0,7 % sur un mois et progresse de 3,1 % sur un an.

Une fois n'est pas coutume, l'évolution de la catégorie A en Aquitaine est très nettement plus favorable que pour l'ensemble de la France. Le nombre de demandeurs d'emplois inscrits en catégories A, B, C (actes positifs de recherche d'emploi) en Aquitaine reste par contre quasiment stable et ne diminue que de 0,1 % sur un mois, à 290.193 personnes. Il connaît une progression soutenue sur un an, à + 7,4 %, en recul toutefois de 1,2 % par rapport au mois d'août.

Retournement en Gironde

L'évolution du nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A sur un mois est à la baisse dans tous les départements d'Aquitaine, avec un véritable record en Gironde, à - 2,7 %, mais aussi en Dordogne (- 2,5 %). Le département de Lot-et-Garonne enregistre aussi un recul significatif, à - 1,6 %, qui dans les Landes est de - 1,5 % et de - 1 % dans les Pyrénées-Atlantiques. La baisse est plus importante chez les femmes, à - 2,4 %, que chez les hommes (- 1,9 %). Et c'est chez les moins de 25 ans qu'elle est la plus spectaculaire, avec un recul sur un mois de 4,7 % !, devant les 25 -49 ans (- 2,1 %). Si les 50 ans et plus profitent aussi de cette éclaircie, elle est beaucoup moins marquée (- 0,8 %).

Forte baisse chez les jeunes

Quelles que soient les tranches d'âge, la baisse est plus marquée chez les femmes que chez les hommes. Elle est de - 4,8 % chez les femmes de moins de 25 ans, de - 2,4 % chez les 25-49 ans et de - 1 % chez les 50 ans et plus. Les jeunes profitant majoritairement du mouvement de baisse, les hommes de moins de 25 ans voient leur courbe reculer de 4,6 %. Tout en restant très significative, la baisse n'est plus que de 1,7 % pour les hommes de 25-49 ans, et elle se rapproche à nouveau de celle des femmes pour les 50 ans et plus, à - 0,6 %.

Comme une hirondelle, cette baisse de septembre ne fait pas le printemps. Elle va néanmoins de pair avec une hausse significative de l'intérim en Aquitaine (Aquitaine : l'intérim accélère sa croissance), qui est un indicateur avancé de l'emploi, et, selon la Banque de France (Les prémices d'une vraie reprise en Aquitaine), une réorientation globalement favorable du climat des affaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :