Bordeaux au sommet des villes où investir dans le neuf

 |  | 418 mots
Bordeaux devance Toulouse, Lyon et Paris.
Bordeaux devance Toulouse, Lyon et Paris. (Crédits : LTOA / ML)
Le spécialiste du courtage en crédits immobilier Vousfinancer.com publie, en partenariat avec Théséis et le Laboratoire de l'immobilier, le "Top 50 des villes dans lesquelles investir en 2016" dans le neuf. Bordeaux ressort à la première place.

Le réseau de courtiers Vousfinancer.com a passé à la loupe 11 critères pour établir son classement : population, évolution du nombre de ménages, taux de vacance au sein du parc de logements, nombre de logements construits pour chaque nouveau ménage (1999 à 2012), revenu moyen, taux de pauvreté, taux de chômage, proportion de logements sociaux, nombre d'entreprises implantées sur la commune par actif, taux de création d'entreprises/entreprises existantes, part de résidences principales occupées par un locataire. Bordeaux figure en tête de ce palmarès des villes où il est le plus avantageux d'investir dans l'immobilier.

"On retrouve sans surprise en tête de classement des villes comme Bordeaux, Toulouse, Lyon, Paris, Montpellier et Nantes, bien placées grâce à leur attractivité et leur dynamisme économique, mais également des villes que l'on attendait moins et qui offrent de belles opportunités pour les investisseurs : Boulogne-Billancourt, Saint-Denis, Courbevoie, Versailles, Villeurbanne ou Montreuil, en périphérie de grande villes mais avec une meilleure rentabilité qu'en cœur d'agglomération", analyse Franck Vignaud, directeur du Laboratoire de l'immobilier, méthode de cotation, de comparaison et de sélection de programmes immobiliers neufs.

Du mieux, à surveiller

Sur les 9 premiers mois de l'année 2015, les ventes de logements neufs ont augmenté de 18,9 %, tirées par les investisseurs qui représentent 54 % de ventes, un chiffre inégalé depuis 2011, ajoute Vousfinancer.com, citant les chiffres de la Fédération des promoteurs immobiliers. Le réseau de courtiers, qui s'appuie notamment sur ses 110 agences en France, estime toutefois que "si la reprise de l'investissement locatif est indéniable en 2015, elle reste fragile du fait d'une offre qui se réduit de mois en mois. Toutefois, le maintien du Pinel dans la loi de finances 2016 est une excellente nouvelle qui, combinée au maintien des taux de crédit à un niveau bas et à condition que l'offre de biens soit également suffisante, devrait engendrer une année 2016 exceptionnelle car la demande des investisseurs est là."

"Nous pourrions assister en 2016 à un rééquilibrage du marché du neuf entre accédants et investisseurs, grâce à la hausse des montants de prêt à taux zéro et des plafonds de revenus pour en bénéficier qui devraient contribuer au retour des primo-accédants sur le marché et les encourager encore davantage à acheter dans le neuf. Cela pourrait également inciter les promoteurs à construire davantage, mais toutefois sans régler le problème du foncier", ajoute Jérôme Robin, président de Vousfinancer.com.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/11/2015 à 16:39 :
Investir dans le neuf à bordeaux ! Quel drôle d'idée !
Les immeubles sont créés à l'arrache, c'est pour ça d'ailleurs que certains balcons tombent !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :