La Boite Concept investit 3,8 millions d'euros et recrute pour sa nouvelle fabrique de son hifi

 |  | 1399 mots
Lecture 7 min.
Timothée Cagniard dans l'atelier de La Boite Concept
Timothée Cagniard dans l'atelier de La Boite Concept (Crédits : Olivier Boulet)
La Boite Concept, conçoit et fabrique des appareils hifi hauts et très hauts de gamme, qui ressemblent à des meubles. Ces objets sonores, comme les appelle Timothée Cagniard, le dirigeant de l'entreprise, au design vintage et qui se veulent très robustes, embarquent de très hautes technologies de communication. Avec cette nouvelle phase d'investissement la Boite Concept veut décoller pour de bon et aura triplé son effectif initial d'ici 2022.

Société familiale innovante dans la reproduction du son haute-fidélité, l'entreprise parisienne CCLAB-La Boite Concept, fondée en 2008 et installée depuis 2014 à Ustaritz (Pays basque/Pyrénées-Atlantiques), vient de réaliser une nouvelle levée de fonds, qui va atteindre la barre des 3,5 millions d'euros, après celle de 635.000 euros, menée en 2015.

L'entreprise est accompagnée dans cette deuxième opération par deux opérateurs qui entrent à parts égales au capital : Aquiti Gestion, via le fonds Aquitaine Création Investissement (ACI), et Pyrénées Gascogne Développement (PG Dev, Crédit Agricole Pyrénées Gascogne). Deux autres acteurs, que l'on pourrait qualifier d'historiques parce qu'ils sont présents au capital de l'entreprise depuis 2015, ont également remis au pot. Il s'agit d'Expanso Capital, ex-société de développement régional (Aquitaine), devenue filiale de la Caisse d'épargne Aquitaine Poitou-Charentes (CEAPC), et d'Herrikoa, société de capital-investissement solidaire du Pays basque, qui ont abondé cette nouvelle levée de fonds.

En quatre ans, la PME va mettre près de 4 millions sur la table

Apport qui va au total permettre à cette entreprise innovante de drainer 3,5 millions d'euros. Mais Timothée Cagniard, le dirigeant de La Boite Concept, entreprise familiale qui suit le chemin ouvert à Paris par sa grand-mère Marie Cagniard en 1938, avec la marque hifi d'avant-garde Siare, ne compte pas en rester là. Et en plus de la levée de fonds, il va également mobiliser une tranche significative d'autofinancement.

"Notre budget prévisionnel est calibré sur quatre ans, nous travaillons donc sur la période 2020-2023, avec un pic d'investissement concentré entre 2020 et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :