i2S développe un contrôleur d'embryons innovant pour la PMA avec le CHU de Bordeaux

 |  | 1075 mots
Lecture 6 min.
Un des super scanners développés par i2S : en plus de numériser les pages, il les tourne tout seul.
Un des super scanners développés par i2S : en plus de numériser les pages, il les tourne tout seul. (Crédits : I2S)
Eprouvé par la crise du Covid-19, le groupe girondin i2S, spécialiste de la vision, continue malgré tout à innover. Il développe ainsi avec le CHU de Bordeaux un contrôleur d'embryons à la puissance inégalée, qui permettra bientôt d'optimiser la procréation médicalement assistée (PMA), comme l'explique à La Tribune Xavier Datin, le directeur général de cette PME innovante de 70 salariés.

Le groupe girondin i2S, fondé et présidé par Alain Ricros, est un spécialiste des systèmes dans la vision industrielle, la numérisation des livres, et désormais la santé. L'entreprise a vu son chiffre d'affaires reculer de 17,8 % au 1e semestre 2020, à 6,4 millions d'euros, tandis que son résultat net accusait une baisse de 19,7 % pendant la même période (sur un an), avec un déficit de 66.700 euros.

Lire aussi : Touché par la crise du Covid-19, le groupe i2S n'est pas coulé

L'évolution du résultat n'est pas encore connue sur les neuf premiers mois de l'année 2020 mais celle de l'activité vient d'être publiée. I2S a ainsi vu son chiffre d'affaires reculer de 20,7 % entre les mois de janvier et septembre, pour atteindre 8,9 millions d'euros.

Gel des appels d'offre publics et de la production

"Malgré les difficultés le résultat du 1e semestre n'est pas si mal. Nous avons trois divisions. Pour les scanners, de la division DigiBook, qui permettent de digitaliser sans risque les livres les plus rares, et où nous travaillons en particulier avec beaucoup de grandes bibliothèques dans le monde, nos clients sont publics et ont appliqué au premier semestre un confinement très strict. Ce qui pénalise les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :