Life Design Sonore monte le volume de sa technologie New'ee en levant 2,3 M€

 |   |  452  mots
Jérôme Arnaud, le directeur général, et Benoît Tixier, président et fondateur de Life Design Sonore.
Jérôme Arnaud, le directeur général, et Benoît Tixier, président et fondateur de Life Design Sonore. (Crédits : Patrick Fabre Photographe)
C'est une étape importante dans le développement de Life Design Sonore et de son système breveté New'ee capable, sans le moindre fil, de transformer du mobilier en haut-parleurs via des vibrations. La startup, créée à Limoges en 2011, vient de lever 2,3 M€ auprès de fonds régionaux et accueille un nouveau directeur général expérimenté en la personne de Jérôme Arnaud.

Après un chiffre d'affaires de 800.000 € sur l'exercice 2017 identique à celui de 2016, Life Design Sonore (LDS) entend désormais "significativement accélérer son développement marketing et produit autour de l'offre New'ee" et vise une activité de 1,7 M€ en 2018. Pour y arriver, la startup, qui était présente au CES 2018 de Las Vegas en janvier dernier, annonce, ce 25 avril, la signature d'une belle levée de fonds. L'entreprise basée à Limoges a en effet procédé à une augmentation de capital d'un montant de 2,3 M€, avec le concours de la société bordelaise Galia Gestion, auprès des fonds régionaux animés par Aquiti Gestion - le fonds d'investissement ACI (Aquitaine création investissement) et les fonds de co-investissement régionaux Dynalim et Naco (Nouvelle-Aquitaine co-investissement) - et avec un concours bancaire de la Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique.

Une potentielle innovation de rupture

Aquiti Gestion salue notamment "la pertinence de la technologie sur les marchés visés qui se traduit par une très forte traction commerciale" tandis que Galia Gestion considère que "LDS a les moyens d'apporter une innovation de rupture sur les marchés".

Il s'agit de la technologie propriétaire New'ee fondée sur la diffusion sonore par la mise en vibration des matériaux. "Couplée à une technologie logicielle, elle permet de créer un réseau de diffusion sonore sans fil, autonome et contrôlable à distance", indique l'entreprise. Un bandeau sonore doté de mini-moteurs vibrants est fixé sur le support que l'on souhaite mettre en vibration et transformer ainsi en enceinte : fauteuil, tête de lit... Un produit qui intéresse grandement les hôtels, établissements de santé et les personnes âgées à domicile. Cette levée de fonds "va nous permettre de démontrer tout le potentiel de la solution New'ee", assure Benoît Texier, le président et fondateur de LDS.

Un nouveau directeur général

L'entreprise qui emploie désormais 19 salariés annonce également l'arrivée d'un nouveau directeur général aux côtés de Benoît Texier et d'Alain Richon, le designer sonore, qui consolident au passage leur participation dans le capital. Jérôme Arnaud, ancien PDG de la société Doro, président de Silver valley et secrétaire général de la Silver economy, rejoint donc LDS en faisant également une entrée au capital.

Outre le déploiement de la technologie New'ee, ces nouveaux moyens et nouvelles compétences doivent permettre à LDS d'accroître son activité originelle d'agence en design sonore, principalement en Europe et en Amérique du Nord. Le positionnement sur d'autres marchés tels que la sonorisation des lieux de ventes et la smart city sont également envisagés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :