Avec Sofos, les experts-comptables aquitains veulent conseiller les politiques

 |   |  746  mots
Alexandre Salas-Gordo est candidat cette année à la présidence nationale de l'Ordre des experts-comptables.
Alexandre Salas-Gordo est candidat cette année à la présidence nationale de l'Ordre des experts-comptables. (Crédits : Agence Appa)
Think tank innovant l'Institut Sofos, créé à Bordeaux par l'Ordre des experts-comptables d'Aquitaine, présidé par Alexandre Salas-Gordo, veut conseiller les élus mais aussi les chefs d'entreprises et les pouvoirs publics en économie. Du jamais vu jusqu'ici dans la profession en France. L'Institut Sofos vient de formuler ses premières préconisations pour sortir de la crise du Covid-19 dans les meilleures conditions.

Annoncée début 2020, la création par l'Ordre des experts-comptables d'Aquitaine d'un centre de réflexion à vocation nationale a été présentée fin avril. Son identité et ses premières propositions, qui devaient être précisées en juillet lors de l'assemblée générale de l'ordre régional, ont été dévoilées plus tôt que prévu à cause de l'ampleur de la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus.

"Ce think tank, baptisé Institut Sofos, a été présenté avant l'assemblée générale du 11 juillet parce que le pays vit une situation extraordinaire dans les domaines de la santé et de l'économie : avec 50 % de la production à l'arrêt. Avec cette pandémie l'Etat perd 75 Md€ de PIB par mois !", resitue Alexandre Salas-Gordo, président du Conseil régional de l'ordre des experts-comptables d'Aquitaine.

Lire aussi : Les experts-comptables aquitains prennent un virage historique

Ce dernier rappelle que le rôle...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :