"Pour une reprise réussie, le décideur arbitre mais ne décide pas seul"

 |   |  428  mots
Laurence Vergneaux, chargée de projet au sein de l'Aract Nouvelle-Aquitaine.
Laurence Vergneaux, chargée de projet au sein de l'Aract Nouvelle-Aquitaine. (Crédits : Aract Nouvelle-Aquitaine)
Comment envisager la reprise dans l'entreprise après un arrêt total ou partiel des activités ? L’Aract Nouvelle-Aquitaine, association régionale du réseau Anact-Aract (agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail), qui accompagne les entreprises jusqu'à 250 salariés est particulièrement sollicitée en cette période. Laurence Vergneaux, chargée de projet à Bordeaux livre quelques conseils aux entreprises.

LA TRIBUNE - Quel est le process qu'il faut privilégier dans le cadre d'une reprise d'activité post Covid ?

LAURENCE VERGNEAUX - Pour commencer, plusieurs cas de figure se sont présentés. Certaines entreprises n'avaient pas arrêté le travail, elles s'étaient adaptées et montent désormais en puissance. Il y a ensuite celles qui avaient stoppé une partie de leur activité et celles qui avaient tout arrêté. Nous parlons donc de reprise partielle, totale ou de poursuite d'activité. En matière de communication...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :