Habitat et Humanisme recherche 20 propriétaires solidaires à Bordeaux Métropole

 |   |  683  mots
C'est pour éviter ce genre de situation qu'Humanisme et Habitat recherche des propriétaires solidaires.
C'est pour éviter ce genre de situation qu'Humanisme et Habitat recherche des propriétaires solidaires. (Crédits : © Francois Lenoir / Reuters)
Le mal-logement se développe en même temps que la précarité. Une équation mortifère combattue depuis des années, notamment par le mouvement Habitat et Humanisme fondé par Bernard Devert. Un promoteur immobilier lyonnais qui a trouvé son chemin de Damas pour devenir prêtre et s'engager dans la lutte contre le mal-logement. Une mission remplie en Gironde par Bruno Martin, qui est à la recherche de 20 propriétaires solidaires, qui pourront louer leurs biens sans risque.

Pour réduire le mal-logement à sa plus simple expression et réussir à loger les plus démunis, même quand ils sont handicapés, en centre-ville, Habitat et Humanisme Gironde s'appuie tout d'abord sur les logements produits par la foncière du mouvement fondé à Lyon, qui étaient au nombre de 50 en 2019 dans le département (contre 48 fin 2018).

A ce socle s'ajoutent des ressources complémentaires constituées par les logements mobilisés par les bailleurs sociaux pour aider l'action d'Habitat et Humanisme Gironde, au nombre de 25 l'an dernier (inchangé par rapport à l'année précédente), et enfin ceux qui sont amenés par des propriétaires privés solidaires. Ces derniers ont ainsi renforcé en 2019 le dispositif girondin d'Habitat et Humanisme avec 35 logements, contre 32 en 2018.

88 ménages précaires avec 62 enfants hébergés

Si les logements liés à...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :