Safran Helicopter Engines investit 50 M€ dans son site industriel des Landes

 |   |  705  mots
1.550 salariés travaillent sur le site de Safran Helicopter Engines, à Tarnos (Landes), qui est désormais doté de trois nouveaux bâtiments totalisant 33.000 m2.
1.550 salariés travaillent sur le site de Safran Helicopter Engines, à Tarnos (Landes), qui est désormais doté de trois nouveaux bâtiments totalisant 33.000 m2. (Crédits : Safran)
La branche du groupe Safran en charge de la production et de la maintenance des moteurs d'hélicoptères vient d'inaugurer son site de Tarnos (Landes) qui a fait l'objet d'un lourd projet d'extension-rénovation mené depuis 2015 pour un total de 50 M€. Plus de 1.550 salariés de Safran Helicopter Engines travaillent sur ce vaste site industriel à vocation mondiale.

C'est en présence de la ministre et de la secrétaire d'Etat en charge des Armées, Florence Parly et Geneviève Darrieussecq, que Franck Saudo, le président de Safran Helicopter Engines, a très officiellement inauguré le site industriel CAP 2020 de Tarnos, dans les Landes, ce 21 février. Cette usine dédiée à la fabrication et à la maintenance des moteurs d'hélicoptère n'avait pas subi de lifting majeur depuis sa création en 1965. Pour ses 50 ans, en 2015, le site landais a donc fait l'objet d'un programme de rénovation-extension ambitieux, baptisé CAP 2020.

33.000 m2 de bâtiments neufs

Au total, 50 M€ seront investis par Safran entre 2015 et 2022 pour donner un nouveau visage à ce campus industriel où travaillent 1.550 salariés. Le plus visible ce sont d'abord les trois nouveaux bâtiments sortis de terre depuis 2019 sur un total de 33.000 m2 :

  • un hall industriel de 8.500 m2 pour la réparation des pièces et composants provenant des différents sites internationaux pour le support des moteurs d'hélicoptères ;
  • un hall de 14.500 m2 pour la réparation des moteurs d'hélicoptères de la zone France-Europe-Afrique-Moyen Orient ;
  • un bâtiment de bureaux de 10.000 m2 pour les fonctions supports et services regroupant 600 collaborateurs.

Le tout sera complété à l'horizon 2022 par un 4e bâtiment accueillant un restaurant inter-entreprises (RIE) permettant de servir quotidiennement 1.120 couverts en partenariat avec la communauté de communes du Seignanx, le Département des Landes et la Région Nouvelle-Aquitaine.

Safran Helicopter Engines Tarnos

Les nouveaux hangars sont dotés de toitures largement transparentes offrant jusqu'à 60 % d'éclairage naturel (crédits : Safran / CAPA Laurent Pascal).

Au total, Safran assure que ces nouveaux locaux doivent permettre de réduire de 80 % les émissions de CO2 liés à l'activité du site. Quatre hectares de pins ont été replantés dans le sud de la Gironde pour compenser la destruction des deux hectares nécessaires au projet CAP 2020.

Faire de Tarnos un centre de référence mondial

Cette reconfiguration complète du site, qui s'est accompagnée du transfert de 270 outils industriels et 3.000 équipements, doit notamment permettre de réduire d'un tiers la durée des cycles de maintenance, réparation et révision (MRO), notamment en réduisant drastiquement les déplacements de chaque moteur au cours du cycle. Objectif : conforter Tarnos comme le centre de référence pour la maintenance de moteurs d'hélicoptères au niveau mondial. Doté de nouveaux moyens d'usinage, le site CAP 2020 assure ainsi le support après-vente et l'activité de MRO. S'y ajoute un "centre d'excellence mondial de réparation de pièces et composants" (CERPC) et la "Safran Helicopter Engines Academy", une unité de formation continue pluridisciplinaire à destination des clients comme des salariés de l'entreprise. Au total, 10.000 visiteurs viennent sur le site chaque année.

A noter que l'usine de Tarnos est aussi un maillon essentiel du contrat de maintenance en conditions opérationnelles (MCO) liant Safran Helicopter Engines à l'Etat français. Ce dernier utilise, dans l'armée de terre, l'armée de l'air, la marine, la sécurité civile, la gendarmerie, les douanes et la direction générale de l'armement essais en vol pas moins de 550 hélicoptères et 1.600 moteurs.

Safran est également présent en Gironde, au Haillan, mais aussi à La Teste de Buch où sa division Safran Data Systems vient de poser la première pierre de l'extension de son site d'assemblage. C'est là que sont conçues, assemblées et testées les antennes et stations sol pour le suivi de satellites. 40 recrutements y sont prévus pour atteindre les 200 salariés.

Lire aussi : Stations pour satellites : Safran Data Systems s'agrandit et recrute en Gironde

/////////////////////

Safran en chiffres

  • Safran c'est 95.000 salariés dans le monde pour 21 Md€ de chiffre d'affaires en 2018
  • Safran Helicopter Engines c'est 6.000 salariés dans le monde, dont 4.900 en France, principalement en Nouvelle-Aquitaine, pour 846 M€ de chiffre d'affaires en 2018.
  • Dans la région, en plus des 1.550 salariés de Tarnos (Landes), Safran Helicopter Engines emploie également 2.500 salariés à Bordes (Pyrénées-Atlantiques) où est situé son siège social.
  • Safran Helicopter Engines a produit plus de 72.000 moteurs d'hélicoptères depuis sa création pour le compte de plus de 2.500 clients dans 155 pays. Plus de 18.000 moteurs sont en service actuellement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :