Le groupe Parot se redéploie pour faire face à la crise de l'automobile

 |   |  645  mots
Aledandre Parot, à droite, PDG du groupe Parot, au côté de Nicolas Leroy-Fleuriot, PDG de Cheops Technology lors de Biznext 2017 de la Tribune.
Aledandre Parot, à droite, PDG du groupe Parot, au côté de Nicolas Leroy-Fleuriot, PDG de Cheops Technology lors de Biznext 2017 de la Tribune. (Crédits : Agence Appa)
Malgré un chiffre d’affaires consolidé bien orienté, le groupe Parot doit compter avec la crise de l’automobile qui balaie le marché national et accroît la pression sur son activité. D’où la décision de revendre certaines concessions et de reformater la plateforme de vente en ligne Zanzicar.

Le groupe Parot, à Bruges (Gironde / Bordeaux Métropole), concessionnaire automobile coté en bourse, qui emploie 967 salariés, a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 287,8 M€ au 1er semestre 2019, en hausse de +6,3 %. Malgré cette progression de l'activité, le groupe Parot a vu son déficit se creuser sur un an avec un résultat net négatif de -3,5 M€ (un peu plus de 1 % du CA).

"Dans un marché automobile tendu, nous enregistrons des résultats en repli sur ce 1er semestre, même s'il faut souligner les bonnes performances économiques de nos deux moteurs actuels, l'activité véhicules commerciaux d'une part, et l'activité véhicules d'occasion d'autre part, avec en particulier les ventes aux professionnels de l'automobile assurées par notre filiale VO 3000" recadre Alexandre Parot, PDG de ce groupe familial originaire de Brive (Corrèze).

Le groupe Parot annonce ainsi un changement de stratégie et la revente d'activités en Centre-Val-de-Loire, pour certaines acquises début 2018.

"Dans ce contexte et à la suite de notre revue stratégique, nous avons pris plusieurs mesures et décisions majeures depuis le début de l'année afin de stopper les foyers récurrents de pertes, qui continuent pour l'heure de peser sur notre performance financière, et restaurer ainsi durablement notre rentabilité. Comme nous l'avions déjà annoncé, nous sommes à quelques jours de finaliser la cession de 4 de nos 5 concessions de la région Centre-Val-de-Loire" détaille le PDG.

Vente de plusieurs sites en Centre-Val-de-Loire

Alexandre Parot annonce également un changement d'orientation pour Zanzicar, sa plateforme de vente de véhicules en ligne.

" ... Nous avons décidé et engagé la mutation de Zanzicar, dont le modèle initial de pure vente en ligne évolue pour devenir une vitrine véhicules d'occasion toutes marques au service de l'ensemble des offres de notre groupe, dans une logique résolument web-to-store. Ces initiatives, qui seront finalisées au 2e semestre, porteront leurs fruits à partir de l'exercice 2020" expose Alexandre Parot.

Le pôle véhicules particuliers, qui englobe la plus grande part de l'activité du groupe, avec un chiffre d'affaires de 204,5 M€ au 1er semestre 2019, est en hausse de 10,8 % sur un an. La cession des fonds de commerce de quatre concessions dans la région Centre a néanmoins généré une perte d'exploitation de 0,6 M€, pour un chiffre d'affaires de 15,7 M€, correspondant au réseau de concessions mis en vente par Parot en Centre-Val-de-Loire. Le groupe girondin précise ainsi que le site de Blois a été cédé, et que ceux d'Orléans (nord et sud) et Bourges devaient l'être ce vendredi 29 novembre.

Les véhicules commerciaux restent dynamiques

Le groupe Parot précise plus globalement que ce 1er semestre 2019 a été marqué par une dégradation du marché français de l'automobile, en recul de -0,6 %, "particulièrement pour les marques phares du groupe comme Ford (-9,1 %), BMW (-8,8 %) et Mini (-4,2 %)", alors que le marché français de l'occasion a connu une meilleure orientation, à -0,2 %.Cette situation n'empêche pas Parot de continuer à investir et à développer en particulier son activité haut de gamme (premium).

Ceci avec l'ouverture de deux nouveaux sites BMW-Mini à Bordeaux : un concept-store (magasin à thématique unique - NDLR) inauguré en septembre dernier et la concession Bordeaux Nord qui va ouvrir en janvier 2020 dans le cadre de la fermeture et du déménagement de l'actuel site de Bordeaux Brienne. Dernier maillon du pôle véhicules particuliers de Parot : le segment VO 3000, spécialisé dans la vente de véhicules particuliers toutes marques aux professionnels de l'automobile (plus de 40 M€ de CA et un résultat d'exploitation de 0,8 M€). Le pôle véhicules commerciaux a de son côté généré 83,5 M€ au 1er semestre 2019, en hausse de 6,5 % sur un an et affiche des clignotants au vert : son résultat d'exploitation est ainsi en progression de 46 %, à 1,4 M€.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :