Après Lime, les trottinettes électriques Wind débarquent à Bordeaux

 |   |  344  mots
Une vingtaine de trottinettes électriques en libre-service Wind ont fait leur apparition à Bordeaux
Une vingtaine de trottinettes électriques en libre-service Wind ont fait leur apparition à Bordeaux (Crédits : La Tribune / Mikaël Lozano)
En catimini, une vingtaine de trottinettes électriques en libre-service, ornées du logo Wind, ont été déployées lundi à Bordeaux par la société allemande Byke Mobility Gmbh. L'entreprise berlinoise marche ainsi dans les pas de l'Américain Lime, qui a réussi une arrivée remarquée il y a quelques jours seulement, le 26 septembre.

Décidément, le gâteau de la mobilité électrique paraît bien appétissant. Reste à savoir s'il y en aura une bouchée pour tous les opérateurs qui s'intéressent au sujet... Le 26 septembre dernier, la startup californienne Lime débarquait en force à Bordeaux avec 120 trottinettes électriques, déblocables et utilisables à l'aide d'une application mobile dédiée à télécharger sur son smartphone. Le principe est maintenant bien connu : l'application en question permet de repérer l'engin le plus proche grâce à la géolocalisation, de déverrouiller la trottinette en scannant le QR code présent sur le guidon, de réaliser son trajet et de régler à la fin.

Wind trottinettes électriques Bordeaux

Lire aussi : Les trottinettes électriques Lime sont arrivées à Bordeaux

Lime était arrivée à Bordeaux en toute discrétion. Lundi, Wind a fait de même. Ce mercredi midi, une vingtaine de trottinettes étaient disponibles. Le système, appelé free floating, est strictement le même. L'application s'appelle Wind.co, les trottinettes se ressemblent fortement, seules les couleurs changent : Wind a opté pour du gris et du bleu/vert avec une pointe de jaune. Le tarif est identique : 1 € pour débloquer l'engin, puis 15 centimes d'euros par minute d'utilisation. Wind est la marque sous laquelle opère Byke Mobility Gmbh, une société basée à Berlin. Un établissement secondaire en France a été fondé le 10 septembre dernier, à Bagnolet. Byke Mobility / Wind n'opère que dans deux villes françaises : Paris, depuis début septembre, et Bordeaux maintenant. Tout comme Lime, qui a ajouté Lyon depuis... La startup allemande est également opérationnelle à Madrid, Lisbonne, ainsi qu'en Allemagne à Berlin et Frankfort notamment où elle a déployé une flotte de vélos en libre-service depuis un an.

Lire aussi : Un vélo en libre service Indigo Weel sur deux a été volé à Bordeaux


A Bordeaux, Wind aura fort à faire face à Lime, qui a une notoriété supérieure, un parc mis à disposition plus important et des trottinettes aux couleurs flashy facilement repérables. En attendant, peut-être, l'arrivée d'autres acteurs similaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :