Pascal Faugère, nouveau directeur général de la CCI Bordeaux Gironde

 |   |  241  mots
Pascal Faugère, 54 ans, a été nommé pour diriger les services de l’établissement consulaire né de la fusion entre les CCI de Bordeaux et de Libourne.
Pascal Faugère, 54 ans, a été nommé pour diriger les services de l’établissement consulaire né de la fusion entre les CCI de Bordeaux et de Libourne. (Crédits : Appa)
Pascal Faugère, en poste depuis plusieurs années à la CCI de Bordeaux où il dirigeait notamment les services d’appui aux entreprises, a été nommé directeur général de la CCI Bordeaux Gironde.

Le nouveau président de la CCI Bordeaux Gironde Patrick Seguin, élu le 6 mars dernier, envisageait le recrutement d'un directeur général fin avril. La procédure aura finalement été plus courte que prévue. Il a officiellement nommé Pascal Faugère pour diriger les services de l'établissement consulaire né de la fusion entre les CCI de Bordeaux et de Libourne.

Agé de 54 ans, de formation économique et financière et diplômé de Kedge BS, Pascal Faugère n'arrive pas en "terrain inconnu". En poste à la CCI de Bordeaux depuis plusieurs années, il dirigeait jusqu'à présent les services d'appui aux entreprises et s'occupait également des relations internationales

En tant que directeur général de la CCI Bordeaux Gironde, Pascal Faugère aura désormais pour mission de définir et mettre en place une organisation plus transversale qui place le client au centre de la démarche et les élus au cœur du fonctionnement comme le souhaite la nouvelle assemblée.

"Il s'agit d'inventer la CCI de demain pour en faire une CCI plus connectée, toujours plus proche des 70.000 entrepreneurs, répondant mieux à leurs attentes avec une offre de services similaire sur tout le territoire ou encore qui joue la carte de la formation. Bref, de faire "moins mais mieux" comme l'a rappelé Patrick Seguin lors de son élection à la présidence" précise le communiqué de la CCI Bordeaux Gironde diffusé aujourd'hui.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :