Patrick Seguin, le nouveau président de la CCI Bordeaux Gironde en ordre de marche

 |   |  599  mots
Patrick Seguin a été élu président de la CCI Bordeaux Gironde le 6 mars 2017.
Patrick Seguin a été élu président de la CCI Bordeaux Gironde le 6 mars 2017. (Crédits : Appa)
S’il avait livré à La Tribune les grandes orientations de son programme avant son élection, Patrick Seguin, officiellement nouveau président de la CCI Bordeaux Gironde depuis lundi soir, a réservé aux élus consulaires le détail de ses objectifs : faire moins mais mieux, amplifier la politique de proximité ou encore devenir incollable dans le domaine du numérique dans le but toujours d’accompagner les entreprises.

"Je suis un président qui dénote dans l'histoire de la CCI Bordeaux Gironde, je suis autodidacte, j'ai quelques tares mais je suis avant tout un entrepreneur du terrain profondément social et humaniste." Patrick Seguin est officiellement le nouveau président de la Chambre de commerce et d'industrie Bordeaux Gironde depuis lundi soir, date à laquelle il a détaillé son programme aux élus consulaires.

Lire aussi : CCI Bordeaux Gironde : la feuille de route offensive du futur président Patrick Seguin

Le numérique, une priorité

Ce qu'il souhaite en tout premier lieu, c'est travailler sur le numérique.

"C'est la première chose à faire : être capable de mettre en ordre de marche la CCI en matière digitale. Le numérique fait désormais partie de notre environnement, nous devons être bons dans ce domaine pour pouvoir ensuite accompagner les entreprises", précise-t-il.

Il insiste également sur la nécessaire consolidation de la carte de la proximité.

"Nous avons une image de riche place de la Bourse à Bordeaux, il faut aller à la rencontre des chefs d'entreprises sur le terrain, ce n'est pas à eux de venir ici. L'idée est de faire de nos antennes et délégations de véritables points d'accompagnement, d'appui et de promotion de nos savoir-faire."

"Faire moins mais mieux"

Parmi les messages forts également martelés lundi soir devant les élus consulaires, figure celui-ci : "Il faut revoir la politique d'accompagnement des entreprises en faisant moins mais mieux." Patrick Seguin insiste, tout en rappelant que le budget est en baisse et qu'il faut désormais tenir compte de la loi NOTRe qui change considérablement les choses.

"Nous avons aujourd'hui deux clients : les entreprises et les politiques. Nos interlocuteurs ont effectivement changé. Avant c'était l'Etat, maintenant ce sont la Région, Bordeaux Métropole, les 2 communautés d'agglomération, les 21 communautés de communes de Gironde. Rien n'empêche aujourd'hui une communauté de communes de lancer un appel d'offres auquel nous devons répondre. On est en concurrence. C'est une vraie révolution. D'où l'importance pour nous de viser l'excellence."

Lire aussi : Patrick Seguin : retour sur le parcours du futur président de la CCI Bordeaux Gironde

Une charte des élus

Patrick Seguin souhaite ainsi "remettre les élus au boulot" et mettre en place une charte pour rappeler leurs droits et leurs devoirs. Dans le même esprit, il a lancé un programme de formation à destination des élus, qui consiste à leur présenter les différents services de la CCI Bordeaux Gironde et les collaborateurs. Il y a 172 collaborateurs place de la Bourse à Bordeaux, 250 en tout sur le département de la Gironde sans oublier le personnel mis à disposition de la CCI à l'aéroport et Kedge Business School, soit 175 personnes aujourd'hui.

Un directeur général espéré fin avril

Parmi les axes de travail définis par Patrick Seguin pour la mandature à venir, le président  de la CCI Bordeaux Gironde souhaite également donner un coup de fouet à la formation, mieux coordonner les actions d'accompagnement à l'international et travailler sur la thématique du commerce devenu quasiment inexistant dans certaines communes. "Il y a du boulot", conclut-il tout sourire. Un directeur général devrait d'ailleurs être recruté très rapidement, fin avril à priori, pour épauler Patrick Seguin mais aussi "parce que les services de la CCI ont besoin d'un patron".

La CCI Bordeaux Gironde, qui compte 120 membres élus ou associés, a pour mission de défendre les intérêts des 70.000 entrepreneurs et commerçants girondins. Son budget s'élève à 45 M€, dont près de 16 M€ de financements publics.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :