Vins de Bordeaux : Valérie Murat, d'Alerte aux toxiques, devra payer l'amende avant de faire appel

Valérie Murat, porte-parole de l'association Alerte aux toxiques, ne pourra pas faire appel de sa condamnation pour dénigrement des vins de Bordeaux, tant qu'elle n'aura pas réglé la totalité de l'amende de 125.000 euros.

2 mn

L'association a été condamnée par le tribunal de Libourne pour dénigrement des vins de Bordeaux.
L'association a été condamnée par le tribunal de Libourne pour dénigrement des vins de Bordeaux. (Crédits : FABRIZIO BENSCH)

Valérie Murat, porte-parole de l'association Alerte aux toxiques, ne pourra pas faire appel de sa condamnation par le tribunal de Libourne, le 25 février dernier, pour dénigrement des vins de Bordeaux, tant qu'elle n'aura pas réglé en totalité l'amende de 125.000 euros à laquelle elle a été condamnée.

Lire aussi 2 mnVins de Bordeaux : l'association Alerte aux toxiques condamnée pour dénigrement

C'est la décision rendue ce mercredi 10 novembre par la cour d'appel de Bordeaux. Le fait que la porte-parole de l'association rembourse cette amende d'un montant très élevé à raison de 800 euros par mois depuis avril dernier n'a pas suffit à infléchir la décision de la cour d'appel. Le règlement de cette amende est donc devenu un préalable.

"Je suis dans l'obligation de régler cette somme avant de pouvoir aller en appel", confirme à La Tribune Valérie Murat.

La cour d'appel de Bordeaux va ainsi dans le sens des plaignants, au premier rang desquels le CIVB, qui ont demandé lors de l'audience du 13 octobre à ce que l'appel de la porte-parole d'Alerte aux toxiques soit radié, au motif que l'association n'avait pas encore réglé le montant de l'amende en totalité. Valérie Murat va, dans les heures qui viennent, lancer un appel à un soutien financier participatif.

Lire aussi 4 mn« Face au changement climatique, le gros enjeu du vin c'est le partage du savoir » (1/4)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 10/11/2021 à 18:18
Signaler
Oubliez les vins de Bordeaux, surfaits ne valant pas mieux que les vins des autres régions françaises, souvent meilleurs.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.