Limoges Métropole bascule à droite et instaure la cogestion

 |   |  802  mots
Emile Roger Lombertie, maire (LR) de Limoges, et Guillaume Guérin, président (LR) de Limoges Métropole.
Emile Roger Lombertie, maire (LR) de Limoges, et Guillaume Guérin, président (LR) de Limoges Métropole. (Crédits : Corinne Mérigaud)
Solidement installé à la présidence de Limoges Métropole depuis son élection le 8 juillet, Guillaume Guérin, chef de file des Républicains en Haute-Vienne, l'a emporté par 47 voix contre 26 pour le candidat socialiste Gaston Chassain, maire de Feytiat avec un vote nul. Après la réélection du maire de Limoges, Emile Roger Lombertie (LR), la mairie et l'agglomération vont avancer à l'unisson et prioriser le développement économique.

Avec l'élection de Guillaume Guérin, le 8 juillet, la Communauté urbaine de Limoges Métropole est présidée pour la première fois par la droite. Un second coup de tonnerre après le cataclysme de 2014. Les habitants de Limoges, gérée par la gauche depuis 102 ans, avaient alors choisi le républicain Emile Roger Lombertie, allié avec le centre, au sortant socialiste Alain Rodet qui briguait un quatrième mandat. Limoges la rouge basculait à droite, un tremblement de terre qui n'en finira pas de laisser des traces. Si Emile Roger Lombertie avait laissé entendre qu'il ne ferait qu'un mandat, il se présentait le 15 mars à la tête d'une liste renouvelée. "Les Limougeauds m'avaient demandé de présenter ma candidature, j'avais hésité et comme j'avais une belle équipe, je trouvais que c'était bien de repartir pour continuer de faire bouger Limoges", déclarait-il. Il l'emportait le 28 juin avec 58,96 % des suffrages contre 41,03 % à la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :