Lyon, ville la plus accueillante pour les étudiants, Bordeaux 4e

 |   |  592  mots
Vue de l'université de Lyon 3.
Vue de l'université de Lyon 3. (Crédits : Université Lyon 3)
L’Observatoire de la vie étudiante 2018, d’ImmoJeune, consacre Lyon pour son attractivité auprès des étudiants. Bordeaux finit au pied du podium, derrière Paris et Toulouse.

Si Bordeaux n'en fini plus de collectionner les bons points en matière d'attractivité depuis plusieurs mois, le port de la Lune rate le podium d'une place dans la course au titre de ville la plus accueillante pour les étudiants, où Lyon décroche la première place, devant Paris et Toulouse. Bordeaux se classe quatrième devant Marseille. Créé par la plateforme ImmoJeune, service gratuit qui revendique plus de 300.000 annonces de locations et colocations destinées aux étudiants membres des écoles et campus partenaires, mais aussi aux jeunes actifs, en France et à l'étranger, l'Observatoire de la vie étudiante 2018 a classé plusieurs grandes villes étudiantes en fonction de trois critères : le coût du loyer, la qualité des infrastructures (bibliothèques, stades, opérations de rénovation) et la sécurité.

Concernant les loyers, le classement porte sur le coût de la location de 20 m2. Et à ce jeu c'est la ville de Nantes qui décroche la première place, avec un coût de 345 € mensuel, devant Lille et Strasbourg, à 405 € pour chacune. Incroyable mais vrai, Lyon suit ce trio de tête, à 415 €, juste devant Montpellier, qui pointe à 416 €. Bordeaux est à la sixième place, avec 423 €, devant Toulouse (431 €), Marseille (434 €), Nice (502 €) et Paris, complètement hors concours à 823 € !

Les bibliothèques à Paris, les stades à Marseille

Paris est aussi logiquement en tête avec 98 bibliothèques universitaires ce qui, compte tenu du nombre d'étudiants, qui atteint selon ImmoJeune le chiffre record de 654.455 personnes, ne correspond pas forcément aux besoins. Avec l'augmentation du nombre d'étudiants dans les universités, les places dans les bibliothèques sont devenues chères. ImmoJeune ne s'occupe pas que des universités mais intègre également un bon nombre d'écoles supérieures privées et publiques.

La ville de Toulouse, qui compte 111.981 étudiants, suit de peu Paris, avec 75 bibliothèques, devant Strasbourg, dont les 60.770 étudiants ont accès à 70 bibliothèques. Vient ensuite le cœur du peloton, nettement lâché par le groupe de tête, avec les villes de Marseille, dont les 92.148 étudiants bénéficient de 37 bibliothèques, Lille, dont les 114.223 étudiants ont accès à 32 bibliothèques, Lyon et Bordeaux, qui alignent 31 bibliothèques chacune pour respectivement 155.440 et 92.275 étudiants, puis Nice, avec 27 bibliothèques pour 44.221 étudiants. Montpellier, avec 18 bibliothèques, et Nantes (17) ferment la marche, avec respectivement 75.504 et 56.585 étudiants.

Strasbourg, ville la plus sûre juste devant Bordeaux

Le nombre de stades constitue le second paramètre en matière d'infrastructures. Un domaine où Marseille écrase la concurrence haut la main, avec 70 stades, contre 35 à Paris, 26 à Lyon, 23 à Nice, 14 à Bordeaux, 11 à Strasbourg et Lille, 9 à Montpellier, 6 à Toulouse et Nantes. Sont enfin comptabilisées les opérations de rénovation universitaire dont plusieurs villes sont absentes. La ville de Paris est très largement en tête, avec 9 opérations de rénovation engagées, devant Marseille et Lyon, qui en ont deux chacune, Bordeaux, Nantes et Strasbourg (une chacune).

Pour trancher la question de la sécurité, le classement a retenu le nombre d'infractions commises pour 1.000 habitants. Si Strasbourg occupe la première place, avec 12 infractions pour 1.000, Bordeaux est sur les talons de la capitale alsacienne, à 14 pour 1.000, devant Lyon (16 p.1000), Nantes (17 p.1.000), Paris (20 p.1.000), Toulouse (21 p.1.000), Lille (21 p. 1.000), Montpellier (22 p. 1000), Nice (23 p.1.000) et Marseille (24 p.1.000), en dernière position. A noter que le palmarès 2017-2018 du magazine "L'Etudiant", qui utilise beaucoup plus d'indicateurs et englobe davantage d'établissements (44 villes au total) met dans les dix premières places de son classement : Lyon, également en tête, devant Grenoble, Toulouse, Montpellier, Rennes, Bordeaux, Nantes, Paris, Strasbourg et Angers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :