La Caisse des dépôts débloque 32,7 M€ pour restructurer l'Université de Bordeaux

 |   |  532  mots
Eric Lombard, le directeur général de la Caisse des dépôts, et Manuel Tunon de Lara, le président de l'Université de Bordeaux, le 19 mars à Talence.
Eric Lombard, le directeur général de la Caisse des dépôts, et Manuel Tunon de Lara, le président de l'Université de Bordeaux, le 19 mars à Talence. (Crédits : Agence APPA)
Un nouveau contrat de prêt de 32,7 M€ vient d'être signé ce lundi 19 mars par l'Université de Bordeaux et la Caisse des dépôts dans le cadre de l'opération Campus. De quoi participer au financement de la deuxième tranche de travaux prévue pour la réhabilitation du campus à Pessac dédié aux sciences humaines et sociales.

Alors qu'il poursuit sa tournée des régions françaises, le nouveau directeur général de la Caisse des dépôts, Eric Lombard, est revenu à Bordeaux sur « le sujet essentiel qu'est la formation » et « le rôle de passeur de la Caisse des dépôts qui gère l'argent privé pour investir dans la lutte contre les inégalités sociales ». En présence du président de l'Université de Bordeaux, Manuel Tunon de Lara, Eric Lombard a souligné « la très grande attention portée à la transition écologique, d'autant plus évidente pour les jeunes générations ». Manuel Tunon de Lara a quant à lui exprimé son enthousiasme pour cette « opération à la tonalité particulière, qui fait suite à une intention de projet qui remonte à plus de dix ans ». Il a aussi rappelé l'objectif d'excellence visé pour l'un des plus vastes campus d'Europe, avec près de 56.000 étudiants et plus de 3.000 enseignants-chercheurs et chercheurs.

Ces 32,7 M€ contribueront à financer la deuxième phase de travaux pour la restructuration lourde de bâtiments universitaires, programmée de 2019 à 2021 dans le cadre de l'opération Campus, et dédiée au domaine des sciences humaines et sociales. 27,6 M€ correspondent à un prêt "croissance verte" à taux bonifié et 5,1 M€ à un prêt au secteur public local. Ils viennent compléter les financements apportés notamment par la Banque européenne d'investissement (BEI), la Région Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole.

Un partenariat initié en 2007

Ce prêt de la Caisse des dépôts vient s'ajouter à une première enveloppe de 36 M€ qui avait permis de financer le tiers de la première phase du projet pour la réhabilitation d'une partie du campus de Pessac et Talence livrée en février 2016 après deux années de travaux. D'autres opérations isolées ont été entreprises entre 2012 et 2015, comme la plaine des sports Monadey, la rénovation de la cour Leyteire, la crèche universitaire et la maison des Arts.

Par ailleurs, la Caisse des dépôts accompagne l'Université de Bordeaux dans le cadre d'une démarche partenariat plus globale initiée depuis 2007. Elle a investi 3,9 millions d'euros de fonds propres aux cotés de l'Université et de la Région dans le cadre de la création de la Société de réalisation immobilière et d'aménagement de l'Université de Bordeaux qui porte l'ingénierie de réalisation de l'opération Campus Bordeaux. Elle a également mobilisé plus de 800.000€ de crédits d'ingénierie pour cofinancer les études stratégiques préalables et les schémas directeurs de l'université en matière d'aménagement, de numérique et de stratégie immobilière.

L'opération Campus est un plan national de grande ampleur lancé à l'initiative de l'Etat en 2008. Pour l'ensemble de cette opération, la dotation de l'Etat avait été rendue possible grâce à la cession d'une partie de sa participation dans le capital d'EDF à hauteur de 3,7 milliards d'euros, abondée à 1,3 milliard d'euros dans le cadre des Programmes d'investissements d'avenir. Soit un total de 5 Md€. A Bordeaux, ce projet est estimé à environ 500 M€ sur dix ans, dont 400 M€ d'investissements et 100 M€ de maintenance, gros entretien et renouvellement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :