Treefrog Therapeutics lance une bourse pour les chercheurs, dotée de 100.000 dollars

Si le nouveau prix lancé par Treefrog Therpaeutics est international, il n'est pas interdit aux chercheurs français qui pourront tenter leur chance pour décrocher la bourse de 100.000 dollars (92.553 euros) à compter du 1er mai.

2 mn

L'emblématique rainette (treefrog) au premier plan lors du troisième anniversaire de la startup en 2021.
L'emblématique rainette (treefrog) au premier plan lors du troisième anniversaire de la startup en 2021. (Crédits : Treefrog Therapeutics)

La startup bordelaise Treefrog Therapeutics (thérapies de la rainette), spécialiste de la culture à très grande échelle de cellules souches pluripotentes induites (CSPI) - grâce à sa technologie disruptive C-Stem - annonce le lancement d'un concours annuel doté d'une bourse de 100.000 dollars. Baptisée Stem Cell Spaceshot, cette bourse, qui veut "faciliter la vie des gens qui ont de bonnes idées", comme on le répète dans les couloirs de l'entreprise, est plus précisément ouverte aux scientifiques titulaires d'un doctorat. Ainsi qu'aux doctorants menant des recherches en biologie des cellules souches, biophysique, édition de gènes, thérapie cellulaire et ingénierie de la bio-production.

Lire aussi 6 mnBiotechnologies : Treefrog Therapeutics fête ses trois ans avec une aide à 3,5 millions d'euros

Le dépôt des candidatures sera ouvert à compter du 1er mai et clos le 30 juin. Avec cette bourse, la startup bordelaise, qui a levé 71 millions d'euros et bénéficié de 6,5 millions d'euros de financements publics en trois ans, s'est voulu innovante. L'exposé des projets soumis à l'appréciation d'experts internationaux tiendra sur une feuille illustrée d'une photo.

Des exposés anonymisés

"Nous avons conçu la bourse à laquelle nous aurions souhaité postuler : le processus de candidature est simple, rapide et anonyme - ce sont donc les idées plutôt que les CV qui sont attribués - aucun reporting fastidieux n'est requis, et la propriété intellectuelle des scientifiques est conservée" éclaire en quelques mots Maxime Feyeux, directeur scientifique et cofondateur de la startup avec Kevin Alessandri et Jean-Luc Treillou.

Lire aussi 4 mnBiotechnologies : des premiers essais cliniques très concluants pour Aelis Farma contre la trisomie 21

Cette bourse doit soutenir le développement des thérapies notamment cellulaires. Les CSPI sont des cellules adultes que les chercheurs ont appris à ramener à leur état primitif, ce qui leur permet de redevenir pluripotentes et donc capables de fabriquer n'importe quel type d'organe humain, de la peau à la moelle épinière en passant par les neurones. La révolution amenée par Treefrog Therapeutics tient dans C-Stem, sa technologie exclusive, qui permet à la startup de cultiver les CSPI en grandes masses, dans des délais ultra rapides et avec un niveau de qualité génomique maximal. Des prérequis indispensables pour pouvoir faire émerger ce nouveau marché.

Par ailleurs, le 8 avril dernier Treefrog Therapeutics a ouvert sa filiale au Japon, Treefrog Therapeutics Japan, et ouvert un laboratoire à Kobe, au Creative lab for innovation Kobe (CLIK).

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.