Réalité virtuelle : Immersion se remet en situation de faire la course en tête

L'activité d'Immersion, à Bordeaux, remonte lentement mais ses principaux paramètres de gestion ont commencé à repasser au vert. Spécialiste de la réalité virtuelle, l'entreprise fondée et dirigée par Christophe Chartier a maintenu ses efforts en recherche et développement et participe à plusieurs grands projets.

4 mn

Immersion a notamment développé, à partir de Shariiing, plusieurs outils pour enrichir et faciliter les réunions en groupes de travail à distance. Ici dans les laboratoires d'Arcelor Mittal.
Immersion a notamment développé, à partir de Shariiing, plusieurs outils pour enrichir et faciliter les réunions en groupes de travail à distance. Ici dans les laboratoires d'Arcelor Mittal. (Crédits : Immersion)

Immersion, société pionnière dans la réalité virtuelle cotée en bourse, vient de publier les résultats de son exercice 2020-2021, qui sont encore marqués par les effets de la crise sanitaire. Le chiffre d'affaires de l'entreprise, qui emploie 45 salariés, connaît un début de redressement encore timide à 5,8 millions d'euros à l'issue du dernier exercice, bouclé le 30 juin 2021. Cette hausse d'activité de +10 % par rapport à 2019-2020 est encourageante mais place l'entreprise sur une trajectoire encore en-deçà de ses performances d'avant le Covid-19.

Lire aussi 6 mnArcelorMittal retient Immersion pour équiper ses laboratoires de transformation numérique

Immersion a ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 8,06 millions d'euros en 2017-2018, puis de 7,03 millions d'euros en 2018-2019. L'entreprise se trouve ainsi à -28 % par rapport à son point haut de 2017-2018 mais plus qu'à -17,4 % de son dernier exercice d'avant le Covid-19. En 2020-2021, Immersion a évolué au sein d'une crise sanitaire qui n'a pas été que négative. Une sorte de lame à double tranchant qui lui a également permis de tirer partie de ses innovations dans la communication à distance, et en particulier de sa plateforme Shariiing, médium d'organisation de réunions à distance dans un espace virtuel commun aux utilisateurs, dont les ventes de licences ont progressé.

Les ventes de Shariiing sont repassées à la hausse

"Les efforts combinés en R&D et l'optimisation des coûts ont permis de garantir la stratégie d'innovation et contribué à un excédent d'exploitation positif. La crise actuelle conforte la pertinence de la priorité stratégique donnée à Shariiing, solution de collaboration à distance et outil d'accompagnement de la transition digitale. Pendant la période, 28 licences ont été commercialisées contre 21 en N-1", éclaire ainsi la direction d'Immersion, dont Christophe Chartier est le PDG.

Lire aussi 4 mnTravail collaboratif : pourquoi Immersion s'essaye à un modèle freemium

Si la marge brute de l'entreprise, différence (hors taxe) entre le prix de vente et le coût de revient, s'est légèrement érodée pendant l'exercice, à 2,3 millions d'euros contre 2,4 millions d'euros à l'exercice précédent, Immersion a très nettement redressé son excédent brut d'exploitation (EBE). Cet indicateur (équivalent au cash-flow) mesure la quantité de trésorerie générée par l'activité de l'entreprise tout au long de son cycle de production. Pendant son exercice 2020-2021, Immersion a réussi à faire basculer ce paramètre clé dans le bon sens. L'EBE de l'entreprise est ainsi passé d'une valeur négative de -300.000 euros en 2019-2020 à +310.000 euros au cours du dernier exercice.

Les voyants clés d'Immersion passent graduellement au vert

Plusieurs voyants sont encore dans le rouge, mais ils le sont de moins en moins, à l'instar du résultat financier. Déjà d'un rouge peu profond, à -20.000 euros, cet indicateur s'est encore éclairci au cours du dernier exercice en passant à -10.000 euros. Une évolution structurellement favorable dont témoigne également la trajectoire du résultat net. Négatif à -330.000 euros au cours de l'exercice précédent, le résultat net est passé clairement au vert en 2020-2021, à +600.000 euros.

Si le volant de trésorerie disponible inscrit au bilan s'est légèrement érodé entre les deux exercices, passant de 3 millions d'euros à 2,9 millions d'euros, la direction explique qu'il s'agit là d'un effet secondaire de la remontée du besoin en fonds de roulement liée à la reprise d'activité post-confinement. Immersion a contracté un PGE (prêt garanti par l'Etat) d'un montant de 1,7 million d'euros et bénéficié d'un étalement des échéances, avec des remboursements qui commenceront à la fin du prochain exercice.

L'entreprise impliquée dans deux grands projets

Cette stratégie à permis à l'entreprise de maintenir ses efforts et de continuer à investir en recherche et développement. Immersion confirme ainsi la poursuite de son engagement dans le plan « Plateforme Immersive 5G-PI5G » (PI5G), qui est labellisé Plan de relance.

"Ce plan a pour ambition d'accélérer le développement de produits et de services combinant les technologies immersives et la 5G pour l'industrie 4.0. Immersion y contribuera grâce à son expertise en matière de collaboration à distance, notamment grâce à sa solution Shariiing. Son budget global est d'environ 7 millions d'euros pour le consortium", observe en substance la direction.

Le programme PI5G est porté par List, l'institut de recherche technologique du Commissariat à l'énergie atomique (CEA).

Immersion va également participer au projet Pracciis (Plateforme régionale d'accélération de l'intégration de l'industrie du futur) en Région Sud, doté de 8 millions d'euros, qui est intégré dans le Programme des investissements d'avenir. L'entreprise a été sélectionné en raison de son expertise en réalité virtuelle, l'objectif de Pracciis étant de développer un « grand système immersif innovant s'appuyant sur des technologies d'affichage de nouvelle génération ».

Lire aussi 3 mnComment Iris & Octave revisite l'expérience client en magasin

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.