Emploi : 22 % de postes de cadres en plus en Nouvelle-Aquitaine en 2019

 |   |  677  mots
Les recrutements externes de cadres se stabilisent en Nouvelle-Aquitaine après plusieurs années de forte croissance.
Les recrutements externes de cadres se stabilisent en Nouvelle-Aquitaine après plusieurs années de forte croissance. (Crédits : Apec, 2020)
L'Apec a dévoilé son enquête annuelle sur le marché de l'emploi des cadres en Nouvelle-Aquitaine. Le volume de recrutement se stabilise à un niveau record avec 13.200 recrutements externes réalisés en 2019 et près de 14.000 envisagés en 2020. Parallèlement, les créations nettes de postes dans la région bondissent de 22 % avec plus de 5.300 postes de cadres créés l'an dernier grâce en particulier au dynamisme des promotions internes et à une baisse du nombre de démissions, licenciements et départs en retraite.

Comme chaque année, d'octobre à décembre 2019, l'Apec (Association paritaire pour l'emploi des cadres) a interrogé 880 établissements privés de Nouvelle-Aquitaine, employant plus de 43.000 cadres, sur leurs recrutements de cadres en CDI ou CDD de plus d'un an réalisés en 2019 et sur leurs intentions d'embauche pour 2020. Les résultats de cette enquête positionnent le marché de l'emploi des cadres dans la grande région à un niveau historiquement haut. "Il y a une dynamique favorable même si la tendance en 2019 est différente en Nouvelle-Aquitaine avec une stabilité par rapport à 2018 qui contraste avec la croissance des années précédentes", relève Danielle Sancier, la directrice régionale de l'Apec.

En effet, après plusieurs années de hausse marquée, parfois le double de la tendance nationale, les recrutements de cadres effectivement réalisés par l'échantillon sondé par l'Apec s'établissent à 13.180 en 2019, soit une stabilité par rapport à 2018 (+0,1%) mais un résultat inférieur aux prévisions, qui s'établissaient autour de 14.000, et à la tendance enregistrée au niveau national (+6 % à 281.300 recrutements).

Lire aussi : Emploi des cadres : la Nouvelle-Aquitaine devrait sur-performer en 2019

236.500 cadres en Nouvelle-Aquitaine

Cependant, ce coup de frein est contrebalancé par le forte hausse du nombre de promotions internes, qui bondissent de 10 % à 4.470 unités, combinée à un plus faible volume de départs en retraite, de licenciements et de démissions (-4 %).

"Cela signifie que les entreprises de la région ont recruté pas seulement pour remplacer des départs mais aussi pour créer de nouveaux postes", observe Danielle Sancier, qui poursuit : "On peut aussi y voir un lien avec les difficultés de recrutement sur plusieurs métiers pénuriques qui incitent les entreprises à promouvoir et former leurs propres salariés à des postes de cadres faute de trouver les bons profils sur le marché de l'emploi. L'industrie, en particulier, qui est fortement présente dans la région, a beaucoup joué sur la promotion interne pour se doter de profils cadres."

Au total, pas moins de 5.360 nouveaux postes de cadres ont été créés dans la région en 2019, un niveau en hausse de 22 % sur un an. Cela aboutit à 236.500 cadres en Nouvelle-Aquitaine (+2,3 % sur un an), soit un rythme légèrement supérieur à la tendance nationale (+2,1 %). Le taux d'encadrement néo-aquitain de 2,3 % reste lui un cran en dessous du niveau national (21 %).

Qui recrute et où ?

En ce qui concerne les 14.000 recrutements externes anticipés pour 2020, 60 % sont situés dans les départements de l'ex-Aquitaine, en particulier en Gironde et dans les Pyrénées-Atlantiques. Le Poitou-Charentes en accueille 32 % tandis que l'ex Limousin doit se contenter de seulement 8 %, soit un millier de postes.

Les services restent le secteur le plus pourvoyeur avec 58 % des intentions d'embauche mais avec un poids nettement inférieur à celui qu'il occupe au niveau national (74 %). A l'inverse, la Nouvelle-Aquitaine est marquée par le fort dynamisme de l'industrie (22 % versus 14 % au national), de la construction (8% versus 5 %) et du commerce (12 % versus 8 %) même si ce dernier secteur est d'abord porté par le e-commerce et les grandes surfaces spécialisées tandis que la grande distribution est moins bien orientée.

Lire aussi : Développeurs, ingénieurs, commerciaux : quels sont les cadres les plus recherchés à Bordeaux ?

Enfin les postes les plus recherchés dans la région sont :

  • commercial et marketing : 18 %
  • études et R&D : 17 %
  • production industrielle et chantier (chef de projet industriel, chef de chantier, fabrication additive, etc.) : 15%

"Le tissu néo-aquitain est majoritairement constitué de TPE et PME et, quand elles recrutent des cadres, ces entreprises cherchent avant tout des profils commerciaux, marketing et R&D. Les autres fonctions, notamment support, viennent dans un second temps", commente Danielle Sancier.

Le cadre néo-aquitain, quel portrait robot ?

S'agissant des caractéristiques de ce type d'emploi, qui correspond autant à un statut qu'à une fonction d'encadrement d'une équipe, le cadre néo-aquitain est un homme (à 66 %), de 30 à 49 ans (à 57 %), travaillant dans les services (à 58 %) au sein d'une entreprise de 10 à 49 salariés (à 29 %) ou de 50 à 249 salariés (à 26 %).

Le prochain salon de l'emploi des cadres organisé par l'Apec à Bordeaux se tiendra le 19 novembre 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :