Les jeunes Aquitains plus frappés par le chômage de décembre

 |  | 472 mots
Les plus âgés ont relativement moins souffert que les plus jeunes
Les plus âgés ont relativement moins souffert que les plus jeunes (Crédits : reuters.com)
La hausse de 0,2 % du nombre de demandeurs d’emplois sur un mois en catégorie A cache, en Aquitaine, une forte remontée dans les statistiques des chômeurs de moins de 25 ans.

Le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A (sans emploi) en Aquitaine a augmenté de 0,2 %, à 177.413 personnes, en décembre. Le nombre de chômeurs de cette catégorie grimpe de + 6,6 % dans la région sur un an. Cette évolution est légèrement moins favorable que dans l'ensemble de la France métropolitaine où le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A augmente de 0,2 % sur un mois et de 5,7 % sur un an. Le nombre de demandeurs d'emploi des catégories A, B, C (sans emploi ou activité réduite avec actes positifs de recherche d'emploi) connaît par contre une très forte hausse en Aquitaine sur un mois, à + 1,4 %. Sur un an, la hausse est de + 8,1 %. Soit une détérioration marquée par rapport à la tendance nationale, le taux de chômage de cette catégorie étant en hausse de + 0,8 % sur un mois et de + 6,4 % sur un an en France métropolitaine. En décembre, le nombre de demandeurs d'emplois a reculé dans des départements généralement exposés à la hausse : la Dordogne (- 0,3 %) et le Lot-et-Garonne (- 0,1 %).

Les 25-49 ans presque épargnés

La situation reste stable en Pyrénées-Atlantiques (0 %), un des départements les plus protégés contre le chômage. Dopé par une démographie en très forte hausse, le département des Landes, qui est aussi celui où la population active dans l'industrie est proportionnellement la plus importante de la région, enregistre une hausse de 0,2 % du nombre de chômeurs de catégorie A sur un mois, tandis qu'en Gironde cette progression atteint 0,4 %.

En décembre, une catégorie de la population semble toutefois tirer son épingle du jeu, celle des 25-49 ans. Sa part (sur un mois en catégorie A) recule ainsi de 0,2 % dans les Landes, en Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques et de 0,4 % en Dordogne. La Gironde est le seul département où la situation de cette classe d'âge ne s'améliore pas, avec une hausse de + 0,2 %. A l'inverse, la catégorie des moins de 25 ans paie le plus lourd tribut, dans tous les départements, à la hausse du chômage sur un mois en catégorie A. C'est peut-être le signe que l'effet des emplois d'avenir initiés par le gouvernement en direction de cette population s'essouffle. La hausse des demandeurs d'emplois sur un mois en catégorie A chez les moins de 25 ans est ainsi de + 1,2 % en Gironde, + 1 % dans les Landes, + 0,7 % en Dordogne, + 0,4 % en Pyrénées-Atlantiques et + 0,2 % en Lot-et-Garonne. La situation des demandeurs d'emplois de 50 ans et plus de catégorie A sur un mois n'évolue pas de façon aussi homogène. Leur courbe est à la hausse dans les Landes (+ 0,9 %), en Gironde et Pyrénées-Atlantiques (+ 0,3 % dans chaque département), stable en Lot-et-Garonne (0 %) et nettement à la baisse en Dordogne (- 0,8 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :