Dassault Aviation : un accord sur la hausse des salaires met fin au conflit social

Les trois syndicats à l'origine d'un mouvement social long de plus d'un an et la direction de Dassault Aviation ont signé un constat de fin de conflit ce vendredi 8 avril. Ce compromis aboutit à une augmentation générale uniforme des salaires des non cadres assez conséquente puisqu'elle frise les 2.000 euros bruts annuels.

3 mn

Sur le site de Dassault Aviation, à Marginas, en Gironde, le 5 avril dernier, les salariés grévistes de la CGT organisaient une 16e manifestation matinale.
Sur le site de Dassault Aviation, à Marginas, en Gironde, le 5 avril dernier, les salariés grévistes de la CGT organisaient une 16e manifestation matinale. (Crédits : CGT Dassault)

Les barrages filtrants et autres brasiers encore organisés ce vendredi 8 avril à l'aube sur certains sites de Dassault Aviation en Gironde seront les derniers. Après plusieurs séances de négociations ces dernières semaines, la CGT, la CFDT et FO, les trois syndicats derrière le mouvement social lancé début 2021, ont finalement trouvé un accord sur les salaires avec la direction. Les deux parties confirment à La Tribune "qu'un constat de fin de conflit a été signé" ce vendredi dans la matinée. La veille, les trois organisations syndicales avaient consulté le millier de salariés grévistes sur les neufs sites français qui se sont prononcés à 60 % pour une signature de l'accord, selon la CGT.

Lire aussi 6 mnDassault Aviation ralenti par un mouvement social minoritaire mais persistant

La direction de l'avionneur, qui emploie 8.800 salariés en France ne souhaite pas faire de commentaires tandis qu'Anthony Dupuy, délégué syndical CGT du site de Mérignac où travaillent plus de 2.000 personnes, évoque "un accord au goût amer mais qui signe une victoire jamais vue dans l'entreprise". Cette sortie de crise intervient dans un contexte qui n'a jamais été aussi porteur pour le Rafale, l'avion de combat de Dassault Aviation, qui fait l'objet de discussions avec la Serbie pour une commande de six appareils.

"Pour Dassault Aviation, 2021 a été une bonne année, aussi bien dans le domaine civil que militaire, avec des prises de commandes exceptionnelles de 100 avions (49 Rafale et 51 Falcon) et un chiffre d'affaires de 7,2 milliards d'euros (en hausse de +31 % sur un an, ndlr), avec la livraison de 30 Falcon et 25 Rafale", indiquait l'entreprise dirigée par Eric Trappier lors de la présentation de ses résultats 2021, le 4 mars dernier.

Lire aussi 6 mnLes contrats Rafale font décoller Dassault Aviation vers la stratosphère

Un gain de 1.820 euros bruts annuels pour les non-cadres

Pour rappel, fin 2021, deux syndicats majoritaires, la CFE-CGC, 1er syndicat représenté avec 42 %, et l'Unsa (4e avec 15 %), avaient validé l'accord de NAO (négociations annuelles obligatoires) sans que cela ne stoppe le mouvement social porté par la CGT (3e syndicat représenté avec 17 %), rejointe par la CFDT (2e syndicat avec 20 %) et FO (5e). Les NAO prévoient, pour les salariés non cadres, un budget d'augmentation salariale de 3,5 % de la masse salariale et, pour les salariés cadres, une enveloppe de 3,75 %. Tandis que les grévistes réclamaient des augmentations pour les non-cadres comprises entre 140 et 200 euros nets mensuels.

Finalement, syndicats et direction se sont accordés sur une augmentation générale uniforme pour les non cadres de 140 euros bruts mensuels sur le salaire de base sur treize mois, soit une hausse annuelle de 1.820 euros bruts annuels. Un gain qui peut aller jusqu'à 2.158 euros bruts annuels en intégrant les grilles d'ancienneté. Toutes ces sommes intègrent les augmentations prévues par l'accord NAO qui reste en vigueur. Le tout sera versé au mois de mai avec rétroactivité au 1er janvier 2022 tandis que 80 % des heures de grèves depuis le 18 décembre dernier seront payées. Enfin, une revalorisation du budget des augmentations individuelles et des minimas salariaux figurent également dans l'accord. Pour les cadres, l'enveloppe d'augmentation individuelle passe de 3,75 % à 4,1 % de la masse salariale avec une attention portée aux salariés gagnant moins de trois Smic et une revalorisation des minimums salariaux.

Lire aussi 7 mnUkraine : les prochaines semaines s'annoncent très difficiles pour l'industrie française

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 08/04/2022 à 22:59
Signaler
C'est là qu'"on voit la connivence des medias/journalistes avec les industriels : une augmentation royale de... 2000 euros BRUT ! ANNUELLE! cad 1000 net ou un peu plus soit moins de 100 euros par mois et encore sans compter le 13 eme mois... ah ah a...

le 09/04/2022 à 11:01
Signaler
2.000 euros brut ne se traduit pas par 1.000 euros net !!! les retenues salariales pour un non cadre sont de l'ordre de 23 % soit 2.000 - 460 = 1.540 euros !!!

le 09/04/2022 à 12:38
Signaler
J'attendais avec impatience mon francois Pignon ! C'est du détail qui ne remet pas en cause ce que j'ai dis (un peu plus de 1000 net), l'inflation réelle étant de plus de 10% (le pétrole : 30%, énergie en général depuis 3 ans, en douce, en loucedé, ...

à écrit le 08/04/2022 à 20:10
Signaler
Une augmentation des salaires ne se traduit pas nécessairement par une pression accrue sur les sous-traitants, ce peut être une réduction des bénéfices tout simplement.....Quant aux avantages des employés de Dassault par rapport aux sous-traitants, v...

le 09/04/2022 à 20:26
Signaler
Quelle est la part des salaires et charges salariales dans le cout final de l'avion ? Dans l'automobile par exemple le nombre d'heures de travail d'un salarié pour fabriquer une voiture est en constante diminution sous l'effet de la robotisation .

à écrit le 08/04/2022 à 16:24
Signaler
C'est pas mal mais qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour avoir des salaires décents. #nousnesommespasdesbangladais

le 08/04/2022 à 19:24
Signaler
Le RAFALE par exemple est en concurrence avec le F35 américain, comme chacun sait. Pour pouvoir être compétitif, DASSAULT a été obligé de baisser ses tarifs et a demandé à ses sous-traitants de participer à cet effort. Cette augmentation salariale va...

le 08/04/2022 à 20:07
Signaler
Euskal Herria "alors que nous, salariés de sous-traitants, n'avons même pas le dixième des avantages des salariés de DASSAULT. Un salarié amer." Tu vois donc ce qu'il te reste a faire avec tes collègues ,amer ne changera rien à ta situation , f...

le 09/04/2022 à 9:46
Signaler
@ maurice: Donc la solution vu que tu gagnes moins que les salariés de dassault c'est de diminuer les salaires des salariés de dassault sans rire ? Essaye de faire participer ton deuxième neurone quand tu réfléchis stp, on ne sait jamais, merci.

le 09/04/2022 à 19:45
Signaler
"qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour avoir des salaires décents" : avoir une vraie formation professionnelle et de vrais savoir-faires. Les compagnons de chez Dassault et, plus generalement tous ceux du secteur de la construction aéronautique, on...

le 09/04/2022 à 21:00
Signaler
"Généralement, le reste suit (mais pas toujours j'en conviens)" Heu ta réponse est complètement à contretemps, la prochaine fois fais la moi quand un article parlera de la corrélation études-rénumérations et non sur un énième concernant l'exploitatio...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.