Le Crédit agricole s'offre un Connecteur à 50 M€ à Biarritz

 |   |  830  mots
Le Connecteur, à Biarritz, financé par le Crédit agricole Pyrénées Gascogne et dessiné par Camborde Architectes sera livré au printemps 2021.
Le Connecteur, à Biarritz, financé par le Crédit agricole Pyrénées Gascogne et dessiné par Camborde Architectes sera livré au printemps 2021. (Crédits : Camborde Architectes)
Le Connecteur, c'est ce nouveau bâtiment de 8.300 m2 porté et financé par le Crédit agricole Pyrénées Gascogne pour 50 M€. Implanté à Biarritz, il revendique une ouverture sur l'écosystème numérique basque : accueil des startups d'un Village by CA, espaces de séminaires et coworking et une école IA Microsoft en partenariat avec Simplon.

Bâtir de toutes pièces un bâtiment iconique à Biarritz, sur la côte basque : c'est le pari du Crédit agricole Pyrénées Gascogne (CAPG) avec le Connecteur, un immeuble de 8.300 m2, dont 4.500 m2 d'espaces de travail, qui vient d'être mis en chantier pour une livraison annoncée pour avril 2021. Et la banque régionale, qui rayonne sur les Pyrénées-Atlantiques, le Gers, et les Hautes-Pyrénées, n'hésite pas à y consacrer 50 M€ sur ses fonds propres, soit la moitié de son résultat net 2018.

Gagner en visibilité sur la côte basque

Cet investissement vise à marquer les esprits et à gagner en visibilité et en parts de marché sur une côte basque où ses positions sont affirmées que sur le reste de son territoire. Si le CAPG affiche une part de marché globale de 42,6 % en 2018 sur ses trois départements d'exercice, elle reste particulièrement implantée dans le Gers et dans le Béarn tandis que son siège est éclaté entre Pau, Tarbes et Auch. Sur la côte basque, cette part de marché n'est qu'autour de 30 %. "On est un peu moins visible avec un peu moins de parts de marché ici dont on a encore un potentiel de croissance et de développement important sur ce territoire. Le Connecteur et sa logique d'ouverture nous repositionnent clairement dans l'écosystème basque et nous permettrons d'y être plus présent", confirme Jean-Paul Mazoyer, le directeur général du CAPG. L'objectif est donc de rééquilibrer ses positions pour continuer à grandir. Le CAPG compte 410 sociétaires dans ces trois départements pour un produit net bancaire de 385 M€ en 2018.

Signé par le cabinet d'architectes palois Camborde Architectes, le Connecteur est situé à deux pas de l'Hippodrome des Fleurs, entre la gare, l'aéroport et le centre-ville de Biarritz. Le chantier est piloté par Eiffage et Etchart construction et la moitié du montant est réservé à des PME et artisans locaux. Pouvant accueillir 400 à 500 personnes en rythme de croisière, il regorgera d'équipements divers et variés(auditorium, amphithéâtre, atrium, forum, toit-terrasse, restaurants, boutique, salle de sport et deux étages de parking souterrain)  et revendique une exploitation à énergie positive grâce aux 1.345 m2 de panneaux solaires disposés sur son toit. Le bâtiment est en R+2/R+3 avec un coin terrasse en R+4.

Le Connecteur Biarritz Crédit agricole Pyrénées Gascogne

Visuel du Connecteur par Camborde Architectes (crédits : Camborde Architectes)

Un village de 40 startups et TPE en 2021

Mettant en avant un bâtiment "élégant, intelligent, hospitalier et utile", Jean-Paul Mazoyer veut en faire "un lieu d'hybridation pour créer des entreprises, des startups et des idées nouvelles pour le territoire basque." Le Connecteur hébergera notamment le Village by CA qui vise une quarantaine de startups et TPE locales à l'horizon 2021. C'est l'entrepreneur Ludovic Michetti qui pilote l'élaboration de ce programme. "Le territoire basque, et plus largement le reste du périmètre du CAPG, compte aujourd'hui plutôt des startups early stage qui attendent un accompagnement poussé, concret et intense. On élabore donc une démarche assez engageant et soutenue, un vrai accélérateur qui vise la rapidité d'exécution opérationnelle, le capacité à aller sur le marché et le rendement commercial", précise Ludovic Michetti, co-fondateur des entreprises UNC Pro et Waah. Le sourcing des startups débutera à l'été 2020. "On souhaite partir des besoins concrets des startuppers plutôt que de venir avec nos idées du monde bancaire. On élabore un programme plus qu'un lieu donc le Village by CA de Biarritz pour tout à fait incuber des entreprises dans le Gers, dans le Béarn ou les Hautes-Pyrénées", ajoute Jean-Paul Mazoyer.

Jean-Paul Mazoyer Crédit agricole Pyrénées Gascogne

Jean-Paul Mazoyer, directeur général du CAPG (crédits : PC / La Tribune)

S'y ajouteront des espaces de coworking et bureaux partagés pour y accueillir des travailleurs indépendants, chercheurs, étudiants ou entreprises. Enfin, l'école IA Microsoft avec Simplon s'y installera également à terme pour dispenser ses modules de formation aux métiers de l'intelligence artificielle à 19 apprentis en alternance pendant deux ans. C'est le même modèle que l'établissement ouvert à Bordeaux en septembre dernier à la différence près que cette fois ci le CAPG finance l'intégralité de cette formation. Les 19 apprenants, qui étaient tous demandeurs d'emplois, ont déjà signé des contrats avec une dizaine d'entreprise du territoire.

Lire aussi : Microsoft déploie son Ecole IA avec Simplon ainsi qu'un laboratoire à la Cité numérique

Enfin, un fonds de dotation sous la houlette du Crédit agricole Pyrénées Gascogne est également au programme. Cette future fondation ambitionne de réunir des mécènes pour financer des projets de développement du territoire et d'intérêt général dans les domaines culturel, éducatif, scientifique et social. Exposition, colloques, séminaires, conférences et autres débats seront au programme avec l'objectif de rassembler auprès des mécènes locaux un budget annuel de fonctionnement d'un million d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/11/2019 à 17:23 :
Mauvais choix d'emplacement, quartier résidentiel mal desservi. Cette ville n'a vraiment aucune vision d'aménagement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :