La Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique annonce "des résultats 2018 robustes"

 |   |  374  mots
Le siège de la BPACA à Bordeaux
Le siège de la BPACA à Bordeaux (Crédits : PC / La Tribune Bordeaux)
La BPACA, basée à Bordeaux et présente dans 11 départements, a bouclé l'exercice 2018 avec un produit net bancaire de 432,2 millions d'euros et un résultat net de 80,1 M€. La banque régionale coopérative entend accélérer la rénovation de son parc d'agences, avec une centaine d'entre elles concernées dans les 12 prochains mois.

La Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique annonce avoir réalisé un produit net bancaire (l'équivalent du chiffre d'affaires pour les banques) de 432,2 millions d'euros sur son exercice 2018 et un résultat net de 80,1 millions d'euros, dans un communiqué de presse diffusé il y a quelques jours. Deux totaux stables par rapport à 2017, en sachant que 2018 a été marquée par l'intégration effective du Crédit maritime mutuel du Sud-Ouest. La BPACA, basée à Bordeaux quai des Queyries, affiche désormais 238 agences dans 11 départements *, dénombre 645.000 clients dont 146.000 sociétaires et emploie 2.200 personnes. Dans un contexte de taux très bas notoirement difficile pour les banques, la banque coopérative régionale évoque "une dynamique de résultats commerciaux et financiers robustes". Elle inventorie ainsi "un encours de ressources monétaires de 11,2 milliards d'euros, en hausse de 5,2 % à fin 2018" et "trois milliards de crédits distribués" sur l'exercice 2018 avec un "encours global de crédits à la clientèle en hausse de 5 %" atteignant 13,9 milliards d'euros. La BPACA évoque également une croissance de 3 % de ses encours d'assurance-vie et de 9 % de ses contrats en assurance IARD incendie, accidents et risques divers.

Une centaine d'agences vont être rénovées en 12 mois

Au-delà de ces résultats commerciaux et financiers, la banque régionale revient sur l'automatisation de ses services poursuivie en 2018 avec la digitalisation de plusieurs parcours de souscription (proposition commerciale personnalisée de crédit immobilier, offre de crédit à la consommation et financement des équipements professionnels) et l'ajout de nouveaux services tels que la prise de rendez-vous en ligne. La dernière assemblée générale a également été la première du nouveau directeur général Jean-Pierre Levayer, dont l'ambition est claire : "Etre une banque reconnue par nos clients sociétaires comme la plus professionnelle sur notre territoire et un véritable business partner" (partenaire de business, NDLR). L'exercice 2018 a permis de lancer le plan à moyen terme triennal "Tec Care 2020". Ce dernier prévoit notamment un maintient du réseau d'agences "en donnant de la valeur au conseil, tout en poursuivant la digitalisation des opérations bancaires et du self-care". La BPACA annonce vouloir "accélérer la rénovation" de ces agences, une centaine seront concernées en douze mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :