La Banque de France promeut ses services auprès des entreprises du bâtiment

 |   |  572  mots
(Crédits : CC by Pixabay)
Sur fond de conjoncture économique favorable, la direction régionale de la Banque de France a signé avec la Fédération française du bâtiment (FFB) de Nouvelle-Aquitaine, ce 24 avril, un partenariat pour promouvoir ses services de diagnostics économiques et financiers auprès des chefs d'entreprises membres de la FFB.

En Nouvelle-Aquitaine comme ailleurs en France, le secteur du bâtiment est aussi important que fragmenté. Ses 117.000 actifs se répartissent ainsi en plus de 53.000 entreprises dont 96 % de moins de dix salariés. C'est pour mieux outiller ces TPE en matière d'analyse économique et financière que Denis Lauretou, le directeur régional de la Banque de France Nouvelle-Aquitaine et Olivier Salleron, le président de la FFB Nouvelle-Aquitaine, viennent de conclure un partenariat d'une durée de deux ans.Ce dernier prévoit des opérations de communication communes mais aussi et surtout la mise en avant auprès des adhérents de la FFB de deux prestations de services assurées par la Banque de France.

Opale et Geode

La première, nommée Opale, est très peu utilisée actuellement puisque seulement cinq entreprises y ont eu recours dans la région en 2018, tous secteurs confondus. Il s'agit d'un outil de diagnostic économique et financier en ligne étayé par des possibilités de comparaisons au sein du secteur d'activité et de simulation. La seconde, baptisée Geode pour Gestion opérationnelle et dynamique des entreprises, est un service plus élaboré de diagnostic financier réalisé par un analyste sur une ou deux demi-journées en se fondant notamment sur les trois derniers exercices financiers. "Geode permet au chef d'entreprise de sortir de sa solitude et d'interroger le développement, l'évolution ou encore la transmission de son entreprise afin de faire les choix les plus adaptés en s'appuyant sur un scanner de l'état de l'entreprise, très pédagogique, et des comparaisons fines par rapport aux 7 millions d'entreprises présentes dans nos bases de données", détaille Alexis Lounis, le responsable des services à l'économie au sein de ba la Banque de France Nouvelle-Aquitaine. 160 sociétés ont eu recours à Geode l'an dernier dans la région, dont une quarantaine du secteur du bâtiment.

Les adhérents de la FFB bénéficieront d'une réduction de 400 € sur les tarifs du service Geode qui vont de 3.400 à 4.800 € HT. Les prestations Opale restent facturées au prix standard (de 200 à 500 € HT). En Nouvelle-Aquitaine, la FFB représente environ deux-tiers du chiffre d'affaires du secteur. Les entreprises adhérentes comptent en moyenne 8,5 salariés.

////////////////////////

Le bâtiment se maintient en Aquitaine

Selon le bilan trimestriel de l'Observatoire du bâtiment, contrairement à la tendance nationale, l'activité du secteur reste en progression en Aquitaine au 4e trimestre 2018 (+4,3 % par rapport au 4e trimestre 2017) mais sur une dynamique moindre qu'au trimestre précédent (+7,3 %). Le chiffre d'affaires du gros œuvre affiche ainsi une croissance en 2018 de +3,4 % en Aquitaine (Vs -1,6 % en France) et le second œuvre de +4 % (Vs -1,7 % en France). Une analyse partagée par la Banque de France qui constate qu'en Nouvelle-Aquitaine "la hausse de l'activité observée depuis plusieurs mois se poursuit, tant dans le bâtiment que dans les travaux publics. Elle s'accompagne d'un accroissement sensible des effectifs, bien que des difficultés de recrutement persistent. [...] Les carnets de commandes demeurent confortablement garnis." Cependant, tant du côté de l'organisme public que de la FFB, des inquiétudes pointent sur les prochains mois en raison, semble-t-il, de toussotements des travaux d'entretien et rénovation. Le nombre de logements neuf ayant obtenu un permis de construire reste cependant orienté à la hausse en Nouvelle-Aquitaine à fin février 2019 (47.100 logements autorisés sur douze mois contre 43.900 un an plus tôt).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :