Gascogne : 110 M€ pour conclure le redressement

 |   |  373  mots
Le groupe forestier et papetier Gascogne est articulé autour de 4 grandes activités : bois, papier, sacs et flexible (matériaux multicouches)
Le groupe forestier et papetier Gascogne est articulé autour de 4 grandes activités : bois, papier, sacs et flexible (matériaux multicouches) (Crédits : Groupe Gascogne)
Le groupe forestier et papetier landais Gascogne vient de signer un contrat syndiqué de 110 millions d'euros qui doit lui permettre de refinancer sa dette et d'abonder son programme d'investissement industriel pour les deux prochaines années. Une augmentation de capital de 10 M€ est également envisagée.

Gascogne poursuit sa sortie de l'ornière. Le groupe landais, né en 1925 à l'initiative de sylviculteurs, est devenu au fil des années le principal acteur français de la filière bois et est aujourd'hui organisé autour de 4 grandes activités : bois, papier, sacs et flexible (matériaux multicouches). Mais il a connu une terrible crise qui a failli lui coûter la vie et s'en est sorti au prix d'une très lourde restructuration de son capital et de sa dette conclue en septembre 2014, avec l'appui des pouvoirs publics (Conseil départemental des Landes, Conseil régional...) et d'acteurs tels que le Crédit agricole.

Le retournement opéré par le PDG Dominique Coutière semble depuis porter ses fruits. Sa rentabilité nette a doublé entre 2014 et 2016 et son résultat net a basculé dans le vert en 2015, 2016 et au 1er semestre 2017. Le groupe landais vient tout juste d'annoncer une nouvelle phase destinée à "accroître et renforcer ses capacités de financement" avec la signature d'un contrat syndiqué (crédit accordé par plusieurs établissements bancaires) de 110 M€. Ce dernier, souscrit par un groupe de 7 banques, est remboursable sur 5 ans et comporte 3 tranches que le groupe décrit ainsi :

  • Un prêt de refinancement de 50 M€ de l'endettement bancaire existant et permettant l'entrée de nouveaux partenaires financiers
  • Un crédit d'investissement de 50 M€ destiné à financer les investissements 2018-2020
  • Un crédit renouvelable de 10 M€ pour financer les besoins généraux d'exploitation

"Cette opération va donner les moyens à Gascogne de poursuivre son programme d'investissement afin de renforcer son outil industriel : après une première tranche d'investissement de 100 M€ sur la période 2014-2017, Gascogne va à nouveau investir 100 M€ sur la période 2018-2020 (financé pour moitié par le nouveau crédit d'investissement et pour moitié par l'autofinancement généré par les sociétés du groupe), portant ainsi le total des investissements à 200 M€ sur 7 ans", poursuit le groupe landais. Ce dernier en profite pour indiquer qu'il prévoit également une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription de 10 M€, soutenue par l'actionnaire Attis 2, à réaliser avant fin 2018.

Gascogne a bouclé son exercice 2016 avec un chiffre d'affaires de 406,7 M€ et un effectif de 1.724 personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :