Bordeaux Technowest ouvre une nouvelle "fabrique à startups"

 |   |  572  mots
La Maison de l'eau a réorganisé ses locaux pour accueillir la Source, le nouvel espace de Bordeaux Technowest
La Maison de l'eau a réorganisé ses locaux pour accueillir la Source, le nouvel espace de Bordeaux Technowest (Crédits : Bordeaux Technowest)
La technopole Bordeaux Technowest ouvre un 5e site baptisé La Source. Dans ces locaux appartenant à Suez, en plein cœur de la capitale girondine, elle compte accompagner une grosse dizaine de startups autour des thématiques aéronautique spatial et défense, éco-activités, ville intelligente et numérique, ainsi que bâtiment 2.0.

Bordeaux Technowest n'exploitait jusqu'à présent que des incubateurs et pépinières d'entreprises - relativement - excentrés de l'hyper-centre bordelais, à Mérignac, Blanquefort, Bègles et Saint-Médard-en-Jalles. La Source fait donc exception puisque le 5e site de la technopole vient d'être créé en plein cœur de Bordeaux, précisément cours Clemenceau.

"Nous constatons une grande évolution des porteurs de projet par rapport à ce que l'on observait il y a 10 ans, indique François Baffou, directeur général de la Technopole. A l'époque, ils avaient 10 ou 15 ans d'expérience, venaient de l'entreprise et n'avaient aucun problème à s'installer en périphérie. Maintenant, on crée son entreprise plus jeune, on veut moins se déplacer."

Avec ce nouveau site en plein Bordeaux, Bordeaux Technowest va donc "pêcher là où est le poisson". Une métaphore hauturière pas si éloignée du champ lexical adopté pour cette implantation, pour deux raisons. Son petit nom, la Source, n'a pas été choisi au hasard. Parce que ce site a pour vocation, comme les autres, de sourcer les projets les plus pertinents avant de les aider à grandir, et parce le propriétaire des murs en connaît un rayon en matière d'or bleu. Suez y a installé depuis 1998 sa Maison de l'eau, espace pédagogique et centre de ressources qui sensibilise le grand public et les scolaires aux gestes écocitoyens. "On ne se voyait pas louer à un propriétaire privé classique, reprend François Baffou. Le fait que Suez soit un partenaire proche de Bordeaux Technowest a forcément pesé dans la balance." Suez Eau France est notamment impliqué depuis le début dans Techno'Start, le fonds d'amorçage impulsé par Technowest et présidé par... Grégoire Maës, également directeur régional de Suez Eau France, dont le rôle a été "hyper-facilitateur", tient à souligner François Baffou.

25 postes de travail

Les locaux de la Maison de l'eau ont donc été réaménagés sur un seul étage pour faire de la place à La Source. "Nous y avons aménagé 25 postes de travail et nous y accueillerons sur 200 m2 entre dix et 15 startups qui seront ensuite susceptibles de basculer, si elles le souhaitent, sur nos autres sites, en fonction de leur développement", précise François Baffou. La Source restera focalisée sur les thématiques abordées par Bordeaux Technowest : aéronautique spatial et défense, éco-activités, ville intelligente et numérique, ainsi que bâtiment 2.0. Elle fonctionnera - sans jeu de mot - au fil de l'eau, sans promotions, en fonction des dossiers qui lui parviendront. L'appel à candidatures a d'ailleurs déjà été lancé. L'accompagnement sera dispensé par l'équipe habituelle de la technopole, tout récemment renforcée par une personne supplémentaire.

Bordeaux Technowest a accompagné cette année 50 startups sur ses 4 incubateurs et pépinières, représentant 182 emplois et qui ont levé, cette année toujours, plus de 10 M€. Elle est notamment à l'origine du dispositif B'Inc, « bourse de l'incubé » qui soutient les porteurs de projet durant la période d'incubation qui ne leur permet pas de se rémunérer. En pointe sur plusieurs sujets dont les drones, elle a été sélectionnée par Microsoft et fait partie des 13 accélérateurs français bénéficiant du programme "Microsoft pour les startups de la French Tech". Elle exploite également deux centres d'affaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :