Ardian met 1 milliard d'euros pour racheter le groupe landais DRT

 |   |  491  mots
Le groupe landais DRT emploie près de 1.300 personnes dans le monde
Le groupe landais DRT emploie près de 1.300 personnes dans le monde (Crédits : D.R)
La société d'investissement française Ardian a annoncé ce matin entrer en négociations exclusives pour acquérir le spécialiste de la chimie verte DRT, groupe propriété de plusieurs familles landaises et de Tikehau. La transaction valorise la société à 1 milliard d'euros.

Fondé en 1932 par plusieurs sylviculteurs landais, DRT (pour Dérivés résiniques et terpéniques) a connu un gros coup d'accélérateur ces dernières années sous l'impulsion de son PDG Laurent Labatut. Lorsque ce dernier a pris les commandes de l'entreprise en 2005, elle réalisait un chiffre d'affaires de 130 millions d'euros. Elle devrait achever l'année 2017 à 500 millions d'euros. Le groupe est jusqu'à aujourd'hui la propriété des descendants des familles fondatrices, qui possède 70 % du capital, et du fonds d'investissement Tikehau (30 %). Des négociations exclusives ont débuté avec la société d'investissement française privée Ardian. Ardian entend acquérir "une participation majoritaire" dans le cadre d'une transaction qui valorise DRT "à environ 1 milliard d'euros". L'opération est soutenue par le management de DRT, qui restera en place. Si les négociations vont au bout, Tikehau Capital, qui avait injecté 40 M€ à son arrivée en 2014, devrait réaliser une jolie plus-value "estimée à environ 153 millions d'euros pour la vente de la totalité de sa participation dans DRT", poursuit le groupe landais dans un communiqué. Qui prend soin de préciser :

"Il s'agit pour DRT d'une nouvelle étape dans son projet de croissance, auxquels plusieurs actionnaires familiaux et Tikehau Capital ont l'intention de participer en réinvestissant aux côtés d'Ardian."

80 % de l'activité à l'export

DRT est spécialisée dans la valorisation de la colophane et de l'essence de térébenthine extraites de la résine du pin. Produisant des ingrédients issus de la chimie du végétal, elle s'adresse aux marchés des arômes et parfums, de la santé et de la nutrition, des adhésifs et revêtements, de l'agriculture, de la chimie et de l'énergie. Le groupe emploie près de 1.300 personnes et possède quatre sites de production en France, deux aux Etats-Unis, trois en Inde et un en Chine. 80 % de son activité est réalisée hors de France, notamment en Amérique du Nord (25 %) et en Asie (10 %). 85 M€ ont été fléchés ces trois dernières années dans des opérations de croissance organique et 2016 a signé un renforcement de la présence du groupe aux USA avec l'acquisition de Pinova Inc. pour 140 M€ et la construction d'une nouvelle usine.

"Nous sommes ravis d'accueillir Ardian comme actionnaire de référence. Nous partageons la même volonté d'accélérer le développement de notre société. L'arrivée d'Ardian aux côtés des actionnaires historiques renforce notre indépendance et ouvre une nouvelle page de notre histoire. Ensemble, nous contribuerons à renforcer la position de leader de DRT", a réagi le PDG Laurent Labatut dans le même communiqué.

Ardian gère les fonds de 610 clients et emploie 470 salariés dans le monde, qui détiennent la majorité de son capital. Elle totalise 66 milliards de dollars gérés et/ou conseillés en Europe, Amérique du Nord et Asie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :