Bordeaux : tout roule pour 1001pneus.fr

Créée en 2009 par Lionel Moutouh, informaticien et passionné d’automobile, la société bordelaise 1001pneus.fr va bien mais ne compte pas s’arrêter là. Après une croissance 40 % en 3 ans, la société spécialisée dans la vente de pneus sur Internet estime qu’il y a encore du potentiel sur ce marché.
La société fondée en 2009 par Lionel Moutouh, 1001pneus.fr, connait une croissance à deux chiffres (+40 % en 3 ans).
La société fondée en 2009 par Lionel Moutouh, 1001pneus.fr, connait une croissance à deux chiffres (+40 % en 3 ans). (Crédits : 1001pneus.fr)

"L'objectif était d'atteindre les 100 M€ de chiffres d'affaires en 2017. On les fera plutôt en 2018. Cette année, on est bien parti pour faire 80 M€ après avoir fait 59 M€ en 2016." Malgré ce léger contretemps dévoilé par Lionel Moutouh, cofondateur de 1001pneus.fr aux côtés de Maxime Sabourin, la société bordelaise qui revendique le statut de numéro 2 français de la vente de pneus sur Internet se porte bien. Elle affiche une croissance de 40 % en trois ans. "Nous sommes rentables depuis août 2016. Après avoir privilégié la croissance, nous recherchons maintenant du bénéfice."

Des informaticiens aux commandes

La clé de la réussite ? Pour Lionel Moutouh, c'est d'abord un savoir-faire qui le démarque de ses concurrents :

"Je suis un informaticien passionné d'automobile et non au départ un professionnel du pneu. C'est une précision qui a son importance. Avec Maxime Sabourin, nous avons développé notre propre système informatique. Nous le maîtrisons donc parfaitement. Ensuite, nous avons mis en place un business model hydride, c'est-à-dire que nous achetons des pneus chez les manufacturiers et les grossistes."

Dans la pratique, un client choisit ses pneus sur le site internet 1001pneus.fr qui répertorie 154 marques et 26.000 références. Ils sont ensuite livrés gratuitement au domicile du client ou directement chez le garagiste indépendant du réseau 1001pneus.fr qui procédera au montage.

"Alors que depuis des années, les consommateurs ne s'y retrouvent plus en raison de la multiplication des acteurs du marché de la vente de pneus, 1001pneus.fr a décidé de mettre en place des partenariats gagnant/gagnant avec des garages indépendants. 6.000 garages partenaires sont à ce jour répertoriés", précise Lionel Moutouh.

Internet représente 13 % des ventes

Mais 1001pneus.fr ne souhaite pas s'arrêter là : ses perspectives de développement sont claires. La société veut séduire toujours plus de consommateurs et Lionel Moutouh y croit.

"Entre 35 et 38 millions de pneus sont vendus chaque année en France. La vente par Internet représente 13 %, nous-mêmes sommes à 3 ou 4 % de part de marché. Il y a donc encore des perspectives de croissance. Avec la démocratisation du très haut débit, on peut facilement imaginer que le canal Internet représentera demain 40 à 45 % des ventes."

1001pneus.fr, spécialiste de la vente en ligne, a également ouvert quatre magasins physiques, à Villenave-d'Ornon près de Bordeaux, Marseille, Lyon et Grenoble mais aucune autre ouverture n'est prévue dans l'immédiat.

"Ce sont des labos. On essaie maintenant de connaitre nos consommateurs physiques. La plupart de nos concurrents ont fait le chemin inverse, c'est-à-dire qu'ils sont passés du magasin au web."

1001pneus.fr s'est aussi développé à l'international. En tout, en 2016, plus d'un million de pneus ont ainsi été distribués dans 5 pays, la France, l'Espagne, le Portugal, la Belgique et le Luxembourg.

60 personnes travaillent actuellement pour 1001pneus.fr. 5 nouveaux collaborateurs devraient être recrutés cette année dans l'informatique et le marketing qui restent les deux domaines de prédilection de 1001pneus.fr.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 04/12/2017 à 15:33
Signaler
S'il était possible de laisser moins d'une étoile, je le ferais. J'ai placé et commandé le 29 novembre, le jour est le 4 décembre et je n'ai eu aucune communication d'eux. J'ai essayé de les appeler à .40c par minute qui est le vol. Les opérateurs so...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.