Comment 1001pneus.fr met la gomme

 |   |  1130  mots
Cédric Loubère, responsable marketing, Maxime Sabourin et Lionel Moutouh, cofondateurs de 1001pneus.fr devant une reproduction du circuit automobile de Barcelone
Cédric Loubère, responsable marketing, Maxime Sabourin et Lionel Moutouh, cofondateurs de 1001pneus.fr devant une reproduction du circuit automobile de Barcelone (Crédits : Pauline Douillac)
Installés depuis 2013 dans le Triangle d’or bordelais, Lionel Moutouh et Maxime Sabourin y pilotent le développement de 1001pneus.fr, site numéro 2 en France de la vente de pneus sur Internet. Depuis sa création en 2009, le concept roule : 42 M€ de CA, 800.000 pneus vendus, 8 millions de visites, et une présence en France, Espagne, Portugal, Luxembourg et Belgique. Prochains virages : les Pays-Bas, la Grande-Bretagne et l’Allemagne où la société française ira talonner son concurrent 123pneus.com, leader européen.

15 %, c'est la part de marché que représente l'achat de pneus sur Internet en France. D'ici quelques années, la part de marché devrait être comprise entre 20 et 25 %. Les fondateurs de 1001pneus.fr sont, eux, persuadés que cela sera beaucoup plus.

"Aujourd'hui, une étude a montré que 80 % des Français vont sur Internet avant d'acheter leurs pneus. S'ils vont sur Internet avant, pourquoi ne pas acheter directement sur ce support ? Si nous arrivons à livrer en 3 heures, le client ne sera plus tenté d'aller en magasin", expliquent Lionel Moutouh et Maxime Sabourin.

Leur rencontre remonte aux bancs de la 1re promo de l'école d'informatique parisienne Epitech. Après le diplôme, les deux hommes empruntent deux parcours différents : l'Education nationale et le Greta pour Lionel Moutouh où il évolue comme chef de projet multi-médias et British Telecom pour Maxime Sabourin. Quelques années plus tard, la passion de l'automobile fait franchir à Lionel Moutouh le cap de l'entrepreneuriat. Il fonde dans la région lyonnaise un 1er magasin de pièces détachées puis un centre de pneus. Il y rencontre sa future épouse Mélanie, qui évolue elle aussi dans le monde du pneumatique au sein d'Imagine Car, leader de la distribution des pneus aux professionnels. Dès 2006, l'idée germe dans la tête du couple de créer un site de e-commerce de pneus. Lionel Moutouh demande à Maxime Sabourin de les rejoindre dans l'aventure. S'en suivent des week-ends et des vacances dédiés au développement du site tout en continuant à exercer leurs activités professionnelles respectives. A ce moment-là, un de ceux qui deviendra leur concurrent voit le jour : Allopneus.com.

Démonter et monter ses pneus dans 6.000 centres en France

En juillet 2009, 1001pneus.fr est officiellement lancée depuis Paris. La société, dont la part de marché est de 3,5 % aujourd'hui en France, s'appuie sur un réseau distributeurs de pneus avec qui elle a convenu des prix des produits. Ces derniers sont ensuite expédiés aux clients de 1001pneus.fr par ce distributeur. L'état des stocks en direct fait que 1001pneus.fr peut garantir une livraison en 48 h gratuitement, voire 24 h avec un service premium.

Non issus du monde du pneu, les deux hommes ont tenu à simplifier le process client. Le consommateur choisit son ou ses pneus, puis sélectionne un des 6.000 centres de montage en France dans lequel il fera poser ses pneus. 1001pneus.fr géolocalise la demande du client et choisit un distributeur à proximité de celle-ci pour raccourcir les délais de livraison. Le client peut également se faire livrer chez soi s'il souhaite monter lui-même ses pneus ou dans un centre de montage mobile (camionnette qui se déplace au domicile ou lieu de travail pour faire la prestation). 10 % des 800.000 pneus vendus en 2014 sont stockés dans un entrepôt de 1001pneus.fr en périphérie de Bordeaux, "uniquement ce qui tourne très vite". Et pour ceux qui seraient perdus à la simple évocation d'indice de charge, de vitesse, dimensions... un call center (12 personnes installées au siège à Bordeaux) répond à toutes les questions et peut donner des conseils sur le choix des pneumatiques.

Pour en arriver à ces 6.000 centres de montage partenaires, il a fallu aller toquer aux portes. Des portes qui se fermaient au début de l'aventure, puis qui ont commencé à s'ouvrir au fur et à mesure que le site prenait de l'ampleur.

De 300.000 € à 60 M€ en 2015 ?

"Aujourd'hui, les partenaires viennent toquer à notre porte et agrandissent notre réseau. Notre intérêt commun est de faire revenir les clients chez les garagistes de proximité. Les gens ont délaissé ces commerces au profit des chaînes Norauto, Feu Vert, Vulco, Point S... propriétés de la grande distribution ou des constructeurs de pneus. Internet permet de faire un pied de nez à la grande distribution et de faire revivre les petits commerces qui vont pouvoir facturer la main d'œuvre pour le montage des pneus et ainsi renouer avec une clientèle", explique Lionel Moutouh.

Le concept fait la force de 1001pneus.fr et la démarque de ses concurrents : Allopneus.com, 123pneus.com... qui n'ont souvent qu'un seul centre de distribution d'où des délais de livraison plus longs. Le prix fait aussi partie des forces de la société tout comme le fait d'être issu du numérique et de l'informatique et de pouvoir faire le développement en interne. En 2009, pour sa première année, 1001pneus.fr faisait 300.000 € de chiffre d'affaires. Un an après, le chiffre grimpait à plus d'un million d'euros. En 2014, le numéro deux de la vente de pneus en ligne affichait un chiffre d'affaires de 42 M€ pour 50 emplois, 800.000 pneus vendus, 8 millions de visites sur le site et 40 millions de pages vues. En 2015, le chiffre d'affaires devrait s'approcher des 60 M€ et les ventes à 1,2 million de pneus.

1001pneus.fr a, depuis fin 2014, dupliqué son concept en Espagne, Portugal, Luxembourg et Belgique en s'alliant avec des distributeurs et centres de montage locaux pour garantir des délais de livraison courts.

En lieu et place de Cdiscount

En avril 2013, la société a posé pied à Bordeaux. Après une création à Paris, un déménagement dans le Sud-Est à Aix-en-Provence pour rejoindre les terres d'origine de Lionel Moutouh, une installation dans le Lot-et-Garonne à Villeneuve-sur-Lot après avoir quitté le Sud où les "locaux étaient hors de prix", les deux hommes décident de se rapprocher de Bordeaux ou Toulouse. Finalement, ce sera Bordeaux dans les anciens locaux de Cdiscount au cœur de l'Hôtel Pichon, cours de l'Intendance à Bordeaux. Depuis février dernier, 1001pneus.fr occupe, en plus du 3e, le 2e étage soit désormais 1.300 m2 de l'Hôtel Pichon. Un déménagement rendu possible notamment par les deux augmentations de capital faites par 1001pneus.fr, en 2012 et 2014, pour un total de 8 M€ auxquelles ont participé le Crédit agricole d'Aquitaine, banque de leurs débuts qui les a suivi depuis la création d'un compte chèque à Villeneuve-sur-Lot, Amundi, entreprise de gestion d'actifs, et Entrepreneurs Ventures.

A l'attaque des Pays-Bas, Grande-Bretagne et Allemagne

Malgré les 20.000 références de pneus et 140 marques référencées, 1001pneus.fr ne compte pas s'arrêter là. La croissance ayant été très rapide, de nombreux leviers restent à exploiter selon Lionel Moutouh et Maxime Sabourin. L'export en fait partie. D'ici à la fin de l'année, la société va s'attaquer aux marchés néerlandais, anglais et allemand. En Allemagne, les deux fondateurs comptent bien talonner le leader européen 123pneus.com sur ses terres. Avant cela, les deux hommes ont convié la planète pneus européenne à Bordeaux pour inaugurer officiellement leurs nouveaux locaux. 150 personnes sont attendues : politiques, distributeurs, représentants de constructeurs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2015 à 9:28 :
Dire que ALIBABA PNEUS avait la clé pour cette aventure. Dommage, j'avais trouvé le premier local sur la rocade. D'autres étaient en attente.
Alibaba a manqué de perspicacité.
a écrit le 23/06/2015 à 16:15 :
Beau développement mais l'activité est-elle rentable?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :