Web analytics : AT Internet et Cogniteev dévoilent une innovation commune

 |   |  503  mots
Cogniteev va proposer dans sa solution Oncrawl son innovation mise au point avec AT Internet.
Cogniteev va proposer dans sa solution Oncrawl son innovation mise au point avec AT Internet. (Crédits : Cogniteev)
Les deux sociétés girondines AT Internet et Cogniteev lancent une innovation commune pour déchiffrer le trafic des sites Internet depuis les moteurs de recherche, alliant analyse d’audience et analyse sémantique. Objectif : lever les verrous posés depuis 2010 par Google. Elle sera dévoilée le mois prochain lors du salon du digital de Cologne.

Les premiers prototypes seront dévoilés à l'occasion du Salon DMXco, le plus important salon du digital, qui se tient en Allemagne le mois prochain. D'ici là, le projet Semanla (Semantic Analysis Layer), porté par les sociétés girondines AT Internet et Cogniteev, va faire parler de lui. Objectif : lever les verrous posés depuis 2010 par Google qui ne permet plus aux outils d'analyse d'audience, à moins de passer par la pub, de connaître les mots-clés et thématiques tapés par les internautes qui ont généré du trafic sur un site Internet. La cible : les e-commerçants, petits et grands, mais aussi les médias.

"Nous allons ouvrir la boîte noire de Google, explique François Goube, président de Cogniteev, créée en 2013 à Pessac et qui emploie aujourd'hui 13 personnes. Nous cherchons à rendre plus transparent son fonctionnement et à donner toutes les clés aux professionnels pour prendre les bonnes décisions. Nous n'utilisons aucune donnée de chez eux, nous nous sommes appuyés sur l'analyse d'audience et l'analyse sémantique. Nous avons essayé de rendre compréhensibles pour tout le monde des données scientifiques qui ne sont pas accessibles au commun des mortels."

"Nous en attendons un ROI rapide"

Respectivement spécialisées dans l'analyse d'audience et l'analyse sémantique, AT Internet et Cogniteev ont investi plus de 800.000 € dans ce projet qui bénéficie d'une aide de 271.800 € de la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre d'un appel à projets numériques. Le prototype a été réalisé autour des données de Cdiscount.

"Cela fait des années que nous nous côtoyons. La technologie qu'a développée Cogniteev est très complémentaire de la nôtre, donc plutôt que de réinventer la roue, nous avons décidé de travailler avec eux, le time to market sera bien meilleur si nous y allons ensemble, explique Mathieu Llorens, DG d'AT Internet. Nous sommes confiants et enthousiastes, la technologie est maîtrisée et le besoin du client est là. Nous en attendons un ROI (retour sur investissement) rapide."

Les deux sociétés ne vont pas commercialiser d'offre commune sur ce service, mais le proposeront à leurs clients en fonction de leurs métiers respectifs. Cogniteev par exemple, qui propose des offres d'abonnement allant de 14,90 € à plusieurs milliers d'euros par mois, pourrait inclure cette offre dans les abonnements à sa solution Oncrawl, outil de monitoring pour le référencement naturel, à partir de 100 € mensuels.

"Nous avons réussi à mettre au point un produit pour le rendre disponible à un prix relativement modeste, tout le monde en a besoin, les petits comme les grands. Nous travaillons au volume de données traitées, donc le prix est proportionnel au business du client."

Porté par la taille d'AT Internet (230 salariés, CA non communiqué) qui l'accueille sur son stand au salon DMXco, Cogniteev qui réalise 30 % de son CA (non communiqué) à l'export, se lance dans une phase d'internationalisation très forte et ambitionne d'atteindre les 70 % d'ici deux ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :