Bordeaux : à qui appartiennent les grands monuments ?

Tour d'horizon des principaux bâtiments et monuments bordelais.
Une partie des bâtiments de la place de la Bourse appartiennent à la CCI. Une autre partie... à personne.
Une partie des bâtiments de la place de la Bourse appartiennent à la CCI. Une autre partie... à personne. (Crédits : Objectif Aquitaine / Appa)

> La place de la Bourse

Le saviez-vous ? Une partie de ce qui constitue l'un des emblèmes de la ville de Bordeaux, sa place de la Bourse en demi-lune voulue par l'intendant Bouchet, à la façade XVIIIe, n'appartient à… personne. La partie gauche (en regardant la place, dos à la Garonne) est la propriété de la Douane, la partie centrale (dont l'îlot qui héberge le restaurant étoilé Gabriel) appartient à la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux mais la partie droite, qui héberge la structure réceptive flambant neuve de la CCI ainsi que le tribunal de commerce de Bordeaux, n'a pas de propriétaire officiel. En tout cas, personne ne peut, et ce depuis des siècles, produire de titre de propriété. « De fait, en tant qu'occupant nous nous conduisons en propriétaire… officieux, explique François Bourges, directeur administratif et financier de la CCI. Nous avons fait de lourds investissements, nous entretenons le site, comme si nous en étions propriétaire, mais ce n'est pas le cas. Nous avons interrogé l'État sur cette problématique. » Il n'a jamais répondu.

> Le Monument aux Girondins

Situé sur la place des Quinconces, le Monument aux Girondins a été érigé entre 1894 et 1902 à la mémoire des députés girondins victimes de la Terreur. Classé au titre des Monuments historiques, il est la propriété de la Ville de Bordeaux. Celui que l'on appelle aussi Colonne des Girondins a bien failli ne pas voir le jour sous cette forme, plusieurs projets ayant été esquissés avant que celui-ci soit retenu.

> L'ENM

Les bâtiments de l'Ecole nationale de la magistrature (ENM) appartiennent au ministère de la Justice. Rien d'illogique, l'ENM étant l'unique école française de formation des magistrats de l'ordre judiciaire. Ses locaux furent bâtis à partir de 1969 à l'emplacement de l'ancien Fort du Hâ dont il ne reste qu'une partie de l'enceinte et deux tours, et d'une ancienne prison qui prit place quand le château fut rasé.

> La cathédrale Saint-André

Sans doute le lieu de culture le plus impressionnant de la ville, la cathédrale Saint-André, place Pey-Berland, appartient à l'Etat. Consacrée par le pape Urbain II en 1096, théâtre de plusieurs campagnes de modifications et de rénovation, elle a connu une histoire mouvementée, ses origines remontant probablement avant le IVe siècle. Haute de 50 m, la Tour Pey-Berland qui jouxte l'édifice est aussi la propriété de l'Etat.

> La Grosse Cloche

La porte et les tours qui composent celle que les Bordelais appellent affectueusement la Grosse Cloche sont la propriété de la Ville de Bordeaux. Classé Monuments historiques depuis 1886, cet ensemble a été édifié au XVe siècle. Au fil des modifications successives, la porte est devenue beffroi, un clocher lui ayant été adjoint. La cloche sonnait alors pour donner le signal des vendanges ou pour alerter en cas d'incendie.

> Le Pont de pierre

Construit sur ordre de Napoléon entre 1810 et 1822 par les ingénieurs Deschamps et Basilide Billaudel, le Pont de pierre est long de 487 m et présente 17 arches construites sur 16 piles. Inscrit au titre des Monuments historiques depuis 2002, il est la propriété de la Communauté urbaine de Bordeaux. Ce qui augure d'un joli casse-tête pour la CUB, qui va devoir procéder à de grands travaux pour éviter que l'ouvrage continue à s'enfoncer. Le nouveau pont Chaban-Delmas est aussi placé sous la responsabilité de la CUB.

> La Garonne

La Garonne fait partie des cours d'eau inscrits au domaine public fluvial, elle est inaliénable. Reste la problématique des rives. A la suite d'un transfert de gestion en date du 2 mai 2007, la Ville s'est trouvée substituée dans les droits et obligations du Grand Port dans la gestion des emprises formant le parc des Berges, rive droite. « Pour les pontons, nous payons des droits au Port », indiquent les services de la mairie.

> Les hôtels particuliers

Ils font aussi la beauté de Bordeaux. Les hôtels particuliers de la Cité appartiennent à des propriétaires très divers. L'Université de Bordeaux est ainsi depuis 1947 le possesseur de l'Hôtel de Poissac, mis à la disposition du rectorat. Le propriétaire viticole Bernard Magrez a installé à l'Hôtel (ou château) de Labottière qui lui appartient l'Institut culturel qui porte son nom. L'Hôtel de Laubardemont est au groupe bancaire BNP Paribas. Celui de la Marine, classé aux Monuments historiques depuis 1912, est du ressort de l'Etat. Etc…

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 22/05/2018 à 0:25
Signaler
Quand fût construit le bâtiment actuel de l'hôtel Mercure, cours Saint Louis à Bordeaux, et pourquoi à t il été construit ???

à écrit le 15/02/2016 à 14:58
Signaler
Votre article est intéressant et j'espère qu'il ne comporte pas d'erreur comme celui que vous avez écrit dans le n° 213 de septembre 2013 concernant les lieux de culte : la communauté urbaine de Bx est propriétaire : des chapelles...des églises : ......

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.