Héméra : 5 nouveaux partenaires et 5 nouvelles startups accélérées

 |   |  745  mots
La soirée Héméra Open House a fait le plein mercredi 8 novembre au soir
La soirée Héméra Open House a fait le plein mercredi 8 novembre au soir (Crédits : Héméra)
L'accélérateur de startups bordelais Héméra annonce l'arrivée de 5 nouveaux partenaires experts (finance, propriété intellectuelle...) et de 5 startups qui intègrent son programme.

Ventury / EY (accompagnement dans les opérations portant sur le capital), Condillac Expertise (gestion comptable, Altij (sujets liés à la propriété intellectuelle), GAC (dispositifs de financement de l'innovation) et Gan (garanties et solutions d'assurance) sont les cinq nouveaux partenaires « experts » d'Héméra. Les startups accélérées qui le souhaitent bénéficieront d'un accompagnement spécifique et privilégié. Les partenaires tiennent également des permanences mensuelles dans les locaux d'Héméra et tiennent régulièrement des rencontres et ateliers pratiques.

"En nouant ces partenariats, nous avons souhaité capitaliser sur la complémentarité de nos métiers et de nos compétences pour offrir aux entrepreneurs les meilleures chances de réussite. Nous avons sélectionné les meilleurs dans leur domaine, capables de s'adapter aux changements et aux évolutions rapides que connaissent les startup, ainsi qu'à leurs contraintes et à leurs méthodes de travail ", explique Julien Parrou-Duboscq, président et cofondateur d'Héméra.

"Notre ambition est d'être proches des entrepreneurs innovants afin de les accompagner à tous les stades de leur développement. Notre présence au sein d'Héméra nous permettra d'interagir et de répondre aux besoins des Start-up", illustre Claire Champion, avocate et responsable Nouvelle-Aquitaine de Ventury.

Cette société présente historiquement à Paris et Nîmes a été rachetée par EY pour que le géant se dote d'une expertise spécifique en matière de startups. L'équipe pilotée par Claire Champion, basée à Bordeaux, ne s'adresse ainsi qu'à cette typologie d'entreprises avec des services adaptés, parfaitement conscient que toutes ne réussiront pas mais aussi que se cachent parmi elles les acteurs de demain.

De nouvelles jeunes pousses accompagnées

Héméra, fondé par Julien Parrou-Duboscq (Actiplay), Benoit Droulin et Greg Lefort (Azendoo) et David Ducourneau (Sports Aventure), accueille également 5 nouvelles startups qui rejoignent son programme d'accélération.

  • Move your buddy, application qui simplifie l'organisation de la pratique sportive au sein d'une même entreprise.
  • Lucine, application mobile de santé qui mesure, analyse et soulage la douleur à domicile
  • Benoo, opérateur de services dédiés à l'électrification de l'Afrique qui propose des solutions évolutives et connectées ainsi que des services financiers.
  • Offres à saisir, plateforme communautaire de partage de bons plans ou seuls les internautes décident entre eux si une offre est intéressante ou non.
  • Medicia, plateforme québécoise qui rend accessible les consultations, les traitements et les chirurgies de pointe à l'international sans aucune attente, ni délai (accompagnement dans le cadre du partenariat "Passerelle" avec l'incubateur-accélérateur québécois Le Camp)

Guillaume Quaetars, cofondateur et CEO de Move your buddy, avoue avoir été séduit par l'aspect "par des entrepreneurs, pour des entrepreneurs" d'Héméra. L'application développée après presque 2 ans de R&D se distingue de ses concurrents par sa simplicité : une petite minute suffit pour organiser un match, fixer l'horaire, inviter des participants ou l'ouvrir à tous les salariés de sa société, trouver un lieu grâce au moteur de recherche... Mais Move your buddy a surtout choisi un modèle économique reposant non pas sur les utilisateurs, pour qui l'application est gratuite, mais sur les abonnements des entreprises qui souhaitent mettre à disposition de leurs salariés un outil raccord avec la tendance « bien-être au travail » et favorisant les liens autour de la pratique sportive... en laissant les statuts hiérarchiques au vestiaire. Move your Buddy espère signer prochainement avec plusieurs grands comptes et discute également levée de fonds avec des fonds d'investissement corporate.

Héméra est actuellement installée dans des locaux avenue Thiers à Bordeaux. D'ici l'été 2018, l'accélérateur intègrera l'ancienne halle industrielle Marie Brizard, rue Fondaudège et passera de 3 à 5 salariés. L'ex-usine est engagée dans une rénovation complète, préservant l'architecture. Héméra installera sur 1.900 m2 des espaces de travail à louer (à dominante bureaux fermés mais vitrés) ainsi qu'un espace dédié à son réseau de partenaires où ces derniers pourront recevoir. L'accélérateur ne fonctionne pas par promotions mais sélectionne des startups à potentiel international (12 actuellement) au fil de l'eau, en fonction des dossiers. Il recherche également des mentors, actuels ou ex-entrepreneurs, afin de gonfler ses capacités d'accompagnement.

>> Diaporama : le futur site d'Héméra

Lire aussi : Bordeaux : l'accélérateur Héméra boucle officiellement sa levée de fonds de 2 M€

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2017 à 22:30 :
Bravo Bordeaux mais peut on parler de sociétés innovantes ?
Je vois surtout des sites de mise en relation. Encore et toujours des places de marché parasites, hélas.

Vive les societes créées par des ingénieurs qui nécessitent de la R&D et qui déposent des brevets !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :