Google devient partenaire de l'accélérateur de startups Héméra

 |   |  664  mots
Sur scène, Greg Lefort et Alexandre Sutra représentant Héméra, au début de la rencontre avec les experts de Google
Sur scène, Greg Lefort et Alexandre Sutra représentant Héméra, au début de la rencontre avec les experts de Google (Crédits : La Tribune / Mikaël Lozano)
Fondé à Bordeaux par des entrepreneurs bordelais, Héméra est le premier accélérateur de startups non parisien à avoir été choisi par Google pour développer un partenariat. Le géant américain y voit l'occasion de se rapprocher de jeunes pousses innovantes à fort potentiel et apportera de manière régulière un accompagnement pointu.

Deux bonnes nouvelles coup sur coup pour l'accélérateur de startups bordelais Héméra. Engagée depuis plusieurs mois dans une levée de fonds de 2 M€, la structure signe ces jours-ci avec ses différents partenaires (Bpifrance, Caisse d'épargne, Crédit mutuel Arkéa, CIC Sud-Ouest...) et aura donc très prochainement les moyens de ses ambitions. Mais hier, l'événement était d'une autre nature : Héméra avait convié près de 150 personnes pour une rencontre avec trois experts de Google. Plus tôt dans la matinée, les représentants du géant américain avaient rencontré en comité restreint les 15 startups accompagnées par Héméra. Les deux structures ont profité de la journée pour officialiser leur partenariat, le premier de ce type en région après celui conclu entre Google et l'accélérateur Numa à Paris.

Fondé fin 2015 par Julien Parrou-Duboscq (ConcoursMania), Benoît Droulin et Grégory Lefort (Azendoo), David Ducourneau (Kasual Business) et Brice Thébaud (Alienor Partners), Héméra a pour vocation d'accompagner des startups - sélectionnées au fil de l'eau sur candidatures - dans leur phase d'accélération, donc à un stade de maturité suffisamment avancée.

Trois raisons pour un partenariat

"Héméra apporte aux jeunes pousses du mentorat au quotidien avec son équipe de permanents et de manière plus ponctuelle avec ses mentors entrepreneurs, précise Julien Parrou. Lorsque les besoins sont très précis, nous nous mettons en quête d'experts. Dans ce cadre, nous avons commencé à discuter avec Google qui de son côté, cherchait à dispenser cet accompagnement et à se rapprocher de startups à très fort potentiel. Le partenariat, non financier, découle de cet intérêt réciproque. Google viendra donc passer plusieurs journées auprès des startups accompagnées par Héméra, les invitera sur des événements et leur proposera également quelques avantages directs, en mettant gratuitement des services à disposition regroupés sur Google Cloud Platform. Nous avons voulu que cette après-midi soit également ouverte à l'écosystème."

Président de Google en charge des partenariats stratégiques pour la zone EMEA, Carlo d'Asaro Biondo a listé trois raisons principales qui ont déclenché ce rapprochement :

"Premièrement, Bordeaux est très dynamique en matière de numérique comme le montrent Julien Parrou-Dubosc et Greg Lefort, ainsi que Virginie Calmels", adjointe au maire de Bordeaux et vice-présidente de Bordeaux Métropole, présente hier. "Deuxièmement, le projet d'Héméra a du potentiel et il est construit par des entrepreneurs, pour des entrepreneurs, axé sur les facteurs de réussite des startups. Troisièmement, nous avons des outils chez Google et des gens qui ont la passion de transmettre."

Carlo d'Asaro Biondo a également insisté sur l'importance d'un vrai écosystème de formation pour accompagner le développement du numérique.

Lire aussi : "L'absence d'harmonisation européenne pousse certaines pépites à partir" (Carlo d'Asaro Biondo, Google)

Installé pour l'instant avenue Thiers, sur la rive droite de Bordeaux, Héméra déménagera mi-2018 dans l'ancienne halle Marie Brizard, rue Fondaudège, où elle proposera des bureaux mobiles, un espace de coworking, un café des entrepreneurs, des lieux d'accueil pour ses partenaires, des espaces de formation... Le site industriel de la célèbre marque d'anisette, aujourd'hui délabré, va être complètement reconstruit dans le cadre d'une opération plus vaste menée par Belin Promotion, qui construira également 94 logements et des commerces. Carlo d'Asaro Biondo et Virginie Calmels ont visité ces futurs locaux dans l'après-midi.

Héméra partenaire Google

Carlo d'Asaro Biondo (Google), Virginie Calmels (mairie de Bordeaux), Greg Lefort et David Ducourneau (Héméra), François Bracq (Google) et Julien Parrou-Duboscq (Héméra) sur le toit de la halle Marie Brizard. Assurément une des plus belles vues de tout Bordeaux...

>> Voir le diaporama : Héméra s'installera dans la halle Marie Brizard en 2018

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :