Bordeaux Métropole promet 800.000 masques contre le Covid-19

 |   |  443  mots
Nicolas Florian, maire de Bordeaux, et Patrick Bobet, président de Bordeaux Métropole, lors de leurs vœux en janvier 2020.
Nicolas Florian, maire de Bordeaux, et Patrick Bobet, président de Bordeaux Métropole, lors de leurs vœux en janvier 2020. (Crédits : Thibaud Moritz / Agence APPA)
Un masque en tissu pour chaque habitant de la métropole. Nicolas Florian, le maire de Bordeaux, et Patrick Bobet, le président de Bordeaux Métropole, annoncent la commande de 800.000 masques réutilisables pur lutter contre la pandémie de Covid-19. Leur livraison pourrait intervenir début mai.

"En prévention, sans attendre les directives nationales, le maire Nicolas Florian et le président de Bordeaux métropole Patrick Bobet, ont décidé de doter de masques les habitants de la ville et de l'agglomération", ont annoncé conjointement les deux élus bordelais, mardi 7 avril, au 22e jour du confinement, quelques jours après la validation d'un plan de soutien de 10 M€ pour les TPE du territoire. L'idée n'est pas d'utiliser des masques FFP2 ou chirurgicaux, réservés aux personnels soignants, mais de faire fabriquer et distribuer à la population de l'agglomération bordelaise environ 800.000 masques en tissu, lavables à 60° et réutilisables. Soit schématiquement un masque par personne.

"Les services de la Ville sont entrés en contact avec une dizaine d'entreprises ou fabricants, susceptibles de fournir rapidement, près de 800.000 "masques barrières". [...] Par ailleurs, la mairie s'est rapprochée de la Chambre des métiers de la Gironde pour identifier les sociétés locales capables de confectionner des masques du même type au plus vite", indique la mairie de Bordeaux.

Et la Chambre de métiers et de l'artisanat de Gironde a répondu présente et va ainsi identifier les professionnels et les capacités de production dans le respect des normes en cours.

« J'ai informé Nicolas Florian qu'il y avait un fort potentiel professionnel dans notre département et qu'il était important de privilégier le local dans ce contexte économique difficile. C'est le moment de faire jouer la solidarité économique pour des secteurs qui souffrent. [...] Au-delà de la dimension économique, je suis certaine que les professionnels de la couture, de la fabrication textile et de la tapisserie auront à cœur de participer à ce projet qui permettra de protéger nos concitoyens », déclare Nathalie Laporte, la présidente de la chambre consulaire.

Celle-ci dénombre 1.103 entreprises artisanales en "couture/fabrication textile" et 482 en "tapisserie" dans le département dont 517 entreprises en "couture/fabrication textile" et 227 en "tapisserie" sur Bordeaux Métropole.

En parallèle, la mairie de Bordeaux encourage chaque citoyen ou association, à fabriquer artisanalement ou en série, des masques barrières en tissu, suivant le modèle agréé par l'AFNOR. La plateforme jeparticipe.bordeaux.fr mettra en relation des producteurs et des demandeurs.

"Élaboré par l'Association française de normalisation et 150 experts, ce modèle de masque n'est pas un dispositif médical. Il est destiné à compléter les gestes barrières et les règles de distanciation sociale. Il n'exonère à aucun moment l'application des gestes barrières. C'est une protection supplémentaire pour les personnes saines ou asymptomatique, lorsqu'elles se déplacent ou travaillent", précise la municipalité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2020 à 9:52 :
Où et quand pourrais je recevoir un masque pour moi et ma compagne ?
J'ai 73 ans très active j'en aurai besoin pour sortir.
Merci
Bonne journée.
Réponse de le 23/04/2020 à 10:50 :
Bonjour,

Il vous faut contacter par téléphone la mairie de Bordeaux ou votre mairie de quartier qui pourront vous répondre.

Bien cordialement
a écrit le 08/04/2020 à 12:34 :
Bonjour,
Je pense faire partie des personnes âgées, j'ai 79 ans et mon épouse 78.
Pouvez-vous nous indiquer la façon d'obtenir des masques.
Merci d'avance.
Salutations distinguées.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :