Municipales à Bordeaux : création du collectif Bordeaux Debout, proche de la France Insoumise

 |   |  395  mots
Mairie de Bordeaux
Mairie de Bordeaux
Bordeaux Debout est un collectif, pas encore une liste. Mais c’est bien cette plateforme politique et associative que va soutenir la France Insoumise pour les élections municipales de 2020.

Dans notre sondage La Tribune réalisé par Elabe sur l'élection municipale à Bordeaux en 2020, l'option France Insoumise (FI) a été testée avec l'hypothèse d'une candidature de Loïc Prud'homme, le député FI de Gironde. C'est ainsi que, dans les deux cas de figure testés par le sondage, la liste FI recueille 6 % des intentions de vote. Sachant que les sondeurs d'Elabe ont fait l'hypothèse de la participation au scrutin municipal bordelais d'une liste d'extrême-gauche, qui recueille à chaque fois 3,5 % des intentions de vote.

Interrogé sur le sondage La Tribune-Elabe, Clément Agostini, délégué France Insoumise à Bordeaux, avait confirmé que Loïc Prud'homme ne serait pas candidat à l'élection. Et puis FI n'avait aucune liste à présenter, le mouvement désirant s'appuyer sur un collectif pour élaborer sa stratégie. Après des semaines de préparation un collectif vient de prendre forme, avec pour nom de baptême Bordeaux Debout.

Bordeaux Debout présentera sa liste le 13 décembre

"Nous lançons un appel aux citoyens, aux militants, etc., pour pouvoir élaborer un programme politique d'ici deux mois. Nous ferons appel à des volontaires pour constituer par tirage au sort la liste qui se présentera à l'élection. Il y a dans ce collectif des Insoumis, mais aussi des Gilets jaunes, des militants associatifs contre les pesticides... " éclaire Clément Agostini, qui précise que cette initiative est soutenue par le mouvement Ensemble, créé en 2013 par des militants du Front de Gauche.

Loïc Prud'homme France Insoumise

Loïc Prud'homme, député FI de la Gironde (devant Philippe Poutou au second plan) ne sera pas candidat à la mairie de Bordeaux en 2020 (crédits Jean-Philippe Déjean).

Dans tous les cas le collectif Bordeaux Debout présentera une liste de candidats le 13 décembre prochain. Une liste de candidatures en vrac qui sera ensuite organisée, de la première à la dernière place, de façon participative. Clément Agostini évalue le nombre de participants à ce collectif actuellement à une centaine de membres et maintient que le mouvement reste très ouvert, en particulier aux écologistes et à l'extrême gauche. Le délégué de la France Insoumise fait ainsi état de contacts avec des militants d'Europe Ecologie Les Verts (EELV). Il précise aussi que Bordeaux Debout a rencontré la semaine dernière Philippe Poutou et des représentants du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/10/2019 à 16:48 :
pas étonnant que la droite gagne.... continuez..... bravo.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :