Le Girondin Implanet lance une étude clinique à Columbus (Ohio)

 |  | 448 mots
Lecture 2 min.
Ludovic Lastennet
Ludovic Lastennet (Crédits : J.Ph. Déjean)
Le groupe Implanet vient de recruter le premier patient de l’étude clinique que va lancer l’Université de l’Ohio, à Columbus (USA), pour mesurer l’impact médical et économique des implants à tresse élastique de la gamme Jazz, destinés à stabiliser la colonne vertébrale.

Implanet, à Martillac (33), groupe coté en bourse, spécialisé dans les technologies médicales, en particulier les implants destinés à la colonne vertébrale (rachis) et à la chirurgie du genou, a annoncé hier mardi le recrutement du premier patient pour une étude clinique centrée sur sa gamme d'implants Jazz Band.

Destinée à stabiliser le rachis dans les cas de grandes déformations dues à la scoliose, Jazz est une gamme d'implants à tresse (élastique) qui remplace les vis et tiges métalliques utilisées traditionnellement. Implanet a créé sa filiale américaine, Implanet America, à Boston (Massachusetts). Cette gamme est le fer de lance commercial de cette entreprise innovante dont la situation financière reste délicate. Le patient recruté, premier d'une cohorte qui devrait s'étoffer rapidement, va suivre "un protocole clinique multicentrique d'envergure, visant à renforcer la valeur médicale de Jazz Band dans le traitement de l'arthrodèse thoracique et lombaire instrumentée." L'arthrodèse est une intervention chirurgicale qui consiste à fusionner les deux os adjacents à une articulation, frappée par une arthrose sévère, pour la bloquer définitivement. Ce qui permet de supprimer la douleur générée par l'arthrose.

Faire la différence aux Etats-Unis

"L'étude (...) examinera Jazz Band en tant que complément à l'arthrodèse rachidienne dans les chirurgies de la scoliose et les chirurgies dégénératives chez l'adulte. A l'Université d'Etat de l'Ohio, nous sommes toujours à la recherche de technologies innovantes pour améliorer le traitement des pathologies du rachis. Nous sommes très heureux d'avoir lancé l'étude Jazz Band et avons hâte d'analyser les avantages cliniques et économiques potentiels" observe notamment le directeur de l'étude, le docteur Francis Farhadi, professeur à l'Université de l'Ohio en biologie cellulaire, biologie moléculaire et neuroscience.

 La direction d'Implanet, présidée par Jean-Gérard Galvez et dont Ludovic Lastennet est le directeur général, souligne que "le recrutement de patients se poursuivra très rapidement, plusieurs autres centres ayant décidé de se joindre à l'étude au deuxième semestre 2015."

Implanet (7 M€ en 2014 -6,8 M€ de perte) a réussi à lever 11,2 M€ en bourse en début d'année et consacre notamment 2,3 M€ pour les études cliniques et médico-économiques, afin d'accélérer "l'adoption de Jazz dans les cas de grandes déformations de la scoliose et d'étendre son utilisation dans les chirurgies du rachis dégénératif". Depuis le début de l'année, Implanet annonce en particulier avoir signé sept nouveaux partenariats de vente, passés au nombre de 32 contre 25 au 31 décembre 2014. Avec cette étude clinique, Implanet entend bien entendu faire la démonstration aux Etats-Unis des avantages qu'apporte sa technologie. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :