Septembre sourit aux professionnels du tourisme

 |  | 393 mots
Bon mois de septembre pour le bassin d'Arcachon avec une fréquentation en hausse
Bon mois de septembre pour le bassin d'Arcachon avec une fréquentation en hausse (Crédits : Pa.D.)
Septembre. L’été indien. Les week-ends sur le bassin d’Arcachon, à Lacanau, sur la côte basque… Une prolongation de l’été qui en a ravi plus d’un, surtout du côté des professionnels du tourisme. 68 % d’entre eux sont satisfaits de la fréquentation de l’arrière-saison, à défaut de l’être quant à la saison estivale 2014.

Le Comité régional du tourisme d'Aquitaine vient de publier sa conjoncture mensuelle faisant état de l'opinion des professionnels du tourisme aquitain à propos de la fréquentation française et étrangère de septembre et de l'ensemble de la saison touristique 2014. Premier bilan : la fréquentation française durant le mois de septembre 2014 aura été meilleure que septembre 2013. La hausse de fréquentation aura été la plus importante sur le bassin d'Arcachon et sur le littoral landais. Seuls les professionnels basques s'avouent déçus par le manque de la clientèle étrangère cette année en arrière-saison.

L'hôtellerie et l'hôtellerie de plein air ont la cote

L'hôtellerie de plein air, c'est-à-dire les campings, a profité du temps ensoleillé et des températures élevées pour faire le plein. La fréquentation au mois de septembre 2014 est en hausse par rapport à celle de 2013. 64 % des professionnels de l'hôtellerie de plein air se disent satisfaits de l'arrière-saison.
Même tendance du côté des hôteliers avec une fréquentation équivalente à l'an dernier.
66 % jugent le mois de septembre bon pour leurs affaires.

Les villes plaisent

Les grandes villes d'Aquitaine ne sont pas en reste avec une fréquentation française et étrangère plus soutenue. 67 % des professionnels du tourisme urbain sont contents de la fréquentation des Français dans leurs villes. Le meilleur indice de satisfaction concerne la fréquentation des étrangers avec 74 % de satisfaction. Les touristes allemands et espagnols, plus nombreux que l'année précédente, ont contribué à cette hausse de fréquentation.

Bémol quant à la saison estivale 2014

Malgré un beau mois de septembre, les professionnels du tourisme s'avouent déçus de la saison estivale 2014, qui reste en retrait par rapport à 2013. La saison estivale 2014 se caractérise par un démarrage difficile en mai et en juin et une première quinzaine de juillet en recul par rapport à 2013. La haute saison aura été équivalente à celle de l'an dernier. Le bilan global des professionnels reste négatif. 45 % des responsables déplorent une baisse de la fréquentation, plus nette auprès de la clientèle hexagonale que de la clientèle étrangère. 46 % d'entre eux se plaignent d'une baisse de leur chiffre d'affaires. Une saison décevante donc pour les professionnels aquitains. Une déception partagée par de nombreuses autres régions françaises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :