Le tourisme représente 8 % du PIB aquitain

 |  | 385 mots
La consommation touristique totale est évaluée à 7,4 milliards d'euros en Aquitaine, en 2011
La consommation touristique totale est évaluée à 7,4 milliards d'euros en Aquitaine, en 2011 (Crédits : CDT47)
Avec 7,4 milliards d'euros, le tourisme représente plus de 8 % de la richesse produite en Aquitaine, qui se situe en la matière au 5e rang des régions françaises juste derrière Languedoc-Roussillon et devant la Bretagne.

La consommation touristique totale, principal agrégat du compte du tourisme, est évaluée à 7,4 milliards d'euros en Aquitaine, en 2011, soit 5 % de la consommation touristique nationale.
Cette somme recouvre pour 87 % l'ensemble des dépenses touristiques effectuées dans la région par les visiteurs ainsi que les achats réalisés par les Aquitains en vue de leur voyage. Elle inclut également la valorisation des nuitées passées dans les résidences secondaires (hébergement non marchand) estimée à près d'un milliard d'euros (13 %).

Dans le budget moyen du touriste, 45 % de la dépense est destinée à se loger et se restaurer et seulement 16 % au "shopping" et aux loisirs. La part consacrée à l'hébergement est plus importante en Aquitaine qu'en France de province (France métropolitaine hors Île-de-France) du fait d'un parc hôtelier et d'hébergement de plein air plus "haut de gamme". De même, la région se démarque des autres régions pour les dépenses de transport non urbain (avion, train, bus, bateau) grâce au transport aérien. Pour les loisirs et les activités culturelles, en revanche, les touristes dépensent proportionnellement moins en Aquitaine que dans l'ensemble des régions de province.

L'hôtellerie monte en gamme

Malgré la crise financière de 2008, le poids du tourisme dans l'économie régionale est stable entre 2005 et 2011. Sur cette période, le montant des dépenses a augmenté de 14,2 % essentiellement en raison de la montée des prix (figure 5). La consommation de produits et de services touristiques a toutefois évolué dans la région. Avec des séjours plus courts mais plus nombreux et une montée en gamme de l'offre, les touristes dépensent plus pour se loger à l'hôtel, se déplacer en avion et leur consommation culturelle.

Cette évolution dans la consommation des touristes résulte à la fois de la montée en gamme de l'hôtellerie et de l'hôtellerie de plein air ainsi que de la diminution du poids du tourisme social (hébergement en villages de vacances, auberges de jeunesse…) dont la part a baissé de 2 points en cinq ans. La clientèle étrangère et la population retraitée plus nombreuse contribuent également à cette mutation.

Source : Le Quatre Pages Insee Aquitaine "La consommation touristique représente 8 % du PIB aquitain".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/06/2014 à 9:02 :
Je ne sais pas si on augmente vraiment la gamme ou si tout simplement on se met aux normes de ce que ce fait de nos jours. Pendant très (trop) longtemps on avait trop d'endroits d'hébergement assez médiocre et les pays voisins c'était déjà mis à jour. Maintenant attention aux tarifs!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :