La consommation électrique des industriels a chuté en 2013

 |  | 237 mots
Lecture 1 min.
Jean-Claude Reitan, délégué RTE dans le Sud-Ouest
Jean-Claude Reitan, délégué RTE dans le Sud-Ouest (Crédits : Nicolas César)
Lors d’une conférence de presse à Bordeaux ce mardi 29 avril, RTE a présenté le bilan électrique dans la région et évoqué les projets d’avenir, les perspectives, à l’orée des énergies renouvelables.

C'est l'une des conséquences d'un climat économique morose. La grande industrie, qui représente 14 % de la consommation électrique aquitaine, a baissé de 3,9 % à 3 305 GWh. Une baisse supérieure à la moyenne nationale (-2,5 %). En revanche, la consommation des particuliers, qui pèse pour 52 % de la consommation de la région, a légèrement progressé (+1,8 %). « Cela est lié à une croissance de la démographie en Aquitaine », a expliqué Jean-Claude Reitan, délégué RTE dans le Sud-Ouest (1.200 salariés dans le Sud-Ouest).

Au final, malgré des températures plus froides en 2013, la consommation globale en Aquitaine demeure stable (-0,1%) par rapport à 2012.

RTE investit massivement en Aquitaine

A noter, par ailleurs, que RTE va investir 160 millions d'euros par an jusqu'en 2022 pour sécuriser et développer le réseau. Au moins 100 millions d'euros seront consacrés au renforcement de l'agglomération bordelaise, en plein essor. En outre, parmi les grands projets, RTE va créer un poste de 225 000 volts et trois liaisons souterraines à 225 000 volts (1,6 km) pour raccorder à Cestas le futur parc photovoltaïque de First Solar au réseau, ce qui nécessitera un investissement de 4,1 millions d'euros en 2014. Ce sera le parc photovoltaïque le plus important d'Europe (230 MW).

D'autre part, à l'heure de la montée en puissance des énergies renouvelables, Jean-Claude Reitan a appelé à une « vraie politique énergétique au niveau européen pour bien équilibrer le réseau et mieux répondre aux pics de consommation ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :