Décoration d'intérieur : Hubstairs lève 2 M€ pour grandir plus vite

 |   |  360  mots
Hubstairs propose gratuitement aux internautes une planche de décoration et une shopping list, et monétise son service avec des offres premium (rendu 3D, entretien téléphonique avec un architecte d'intérieur...)
Hubstairs propose gratuitement aux internautes une planche de décoration et une shopping list, et monétise son service avec des offres premium (rendu 3D, entretien téléphonique avec un architecte d'intérieur...) (Crédits : Hubstairs)
La plateforme bordelaise de conseils décoration Hubstairs vient de boucler un tour de table de 2 millions d'euros. Jusque-là réservée aux particuliers, la startup va prochainement ouvrir ses services aux professionnels et attaque une expansion internationale, appuyée notamment sur le site de référence Made.com.

Cherchant à démocratiser les services de décoration intérieure, Hubstairs a été fondée il y a 2 ans par Alexandre de Vigan. Passée de 2 à 45 salariés actuellement, la jeune pousse propose aux internautes de sélectionner des images qui lui plaisent avant de se voir fournir gratuitement une planche d'ambiance et une sélection d'accessoires et meubles correspondants à l'univers choisi, qui peuvent ensuite être achetés, réalisées en s'appuyant sur une communauté de 300 décorateur et architectes d'intérieur. Deux offres complémentaires ont été lancées : pour 99 € par pièce, une projection en 3D du projet de l'internaute vient s'ajouter. Pour 199 € par pièce, le nombre de projections 3D passe à 2, en plus d'un entretien téléphonique avec un architecte d'intérieur et un plan d'aménagement. Hubstairs mixe ainsi technologie, dont la 3D et l'intelligence artificielle qui simplifie la tâche de l'architecte ou du décorateur.

Hubstairs est parallèlement engagée sur plusieurs fronts. Elle compte d'ici quelques semaines "offrir la possibilité aux architectes de fixer eux-mêmes leurs prix, en bénéficiant de la technologie Hubstairs, pour proposer leurs services au plus grand nombre", explique-t-elle dans un communiqué annonçant sa 2e levée de fonds, de 2 M€ cette fois auprès d'investisseurs privés, après un premier tour de table de 1,2 M€ en 2017. Cet apport d'argent frais va lui permettre de recruter une quinzaine de personnes pour développer sa brique intelligence artificielle et démarrer un déploiement international avec l'ouverture du service en Angleterre et en Allemagne au 4e trimestre. Pour ce faire, elle s'appuiera notamment sur le site Made.com, en pleine croissance, qui proposera le forfait coaching déco d'Hubstairs dans ces deux pays. En octobre sera également lancé en France un site dédié aux professionnels avec notamment des offres à destination des agences immobilières. Une stratégie toujours utile pour assurer une récurrence du chiffre d'affaires. La startup, qui devrait boucler cette année avec un chiffre d'affaires de 2 M€ d'après ses prévisions, vise à nouer des partenariats avec des enseignes d'ameublement et de décoration, au-delà de Made.com.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :