Elocky lance sa serrure connectée en pré-vente sur Kickstarter

 |   |  905  mots
David Billière, Nicolas Masson, Tom Camin et Jean-François Charrier, fondateurs d'Elocky
David Billière, Nicolas Masson, Tom Camin et Jean-François Charrier, fondateurs d'Elocky (Crédits : Elocky)
La startup bordelaise Elocky lance le 7 octobre en pré-vente sur la plateforme Kickstarter sa serrure connectée semi-automatique, qui permet de se passer de clé et qui peut aussi être déverrouillée à distance. Objectif : financer la production de ses premiers modèles dès le mois de décembre.

Alors qu'il travaille pour Akka Technologies, Jean-François Charrier rencontre en 2015, en amont du congrès des transports intelligents ITS qui était sur le point de se tenir à Bordeaux, Tom Camin et Nicolas Masson, créateurs de la startup Parking facile. Les deux associés qui proposent aux automobilistes d'accéder à des places de stationnement dans des résidences privées en ouvrant les parkings grâce à leur smartphone discutent de leur problématique : la nécessité dans certains cas de pouvoir accéder à des parties communes ou privées de ces résidences. D'où l'idée de développer une serrure connectée déverrouillable sans clé.

"Ils m'ont montré un prototype qu'ils avaient développé avec un barillet et un mécanisme pour le déverrouiller, raconte Jean-François Charrier. J'ai trouvé l'idée super, j'ai décidé de plonger. J'ai créé une société pour développer cette serrure avec des applications qui allaient au-delà des besoins de Parking facile."

Mais sur un marché, certes naissant, où des serrures connectées existent déjà, la société doit dès le départ penser à se démarquer.

Peu gourmand en énergie

Les trois associés vont être rejoints par David Billière, actuel CTO d'Elocky, qui est alors ingénieurs en fin d'études. Elocky a fait en effet appel à trois étudiants d'Exia Cesi Bordeaux pour travailler sur la création du prototype, la mise en place du réseau et du système, le développement du site web et de l'application mobile, avant de travailler avec le bureau d'études Inovelec à Saint-Jean-d'Illac.

"Nous avons développé un barillet différent de ceux qui sont proposés sur le marché. Aujourd'hui il existe des key turner qui sont gourmands en énergie pour faire tourner la clé. Notre système active le barillet mais on conserve l'action de tourner le bouton pour verrouiller ou déverrouiller sans consommer sur batterie, ce qui permet un système moins encombrant et d'une grande autonomie qui peut aller jusqu'à trois ans", explique Jean-François Charrier.

Elocky serrure connectée

eVe est la première serrure connectée via bluetooth et wifi qui fait aussi office de système de surveillance de la porte voire de la maison.

Notification en cas d'intrusion

La spécificité de ce barillet mécatronique, à la fois connecté et nécessitant une action manuelle, est qu'il peut être activé par bluetooth, à la différence des systèmes mixtes qui existent dans les hôtels ou les entreprises mais qui nécessitent un badge. Le système eVe peut aussi être ouvert avec un badge RFID (Radio Fréquence Identification, technologie qui permet de suivre, identifier et localiser l'objet qui en est porteur), par exemple pour les enfants qui n'ont pas de smartphone.

Il permet de transmettre une clé provisoire à un livreur ou un facteur, savoir quand ses enfants sont rentrés, donner accès à un locataire de sa maison secondaire.
La société a également transformé sa serrure en système de surveillance de porte, puisqu'elle envoie une notification sur smartphone en cas de tentative d'intrusion. Elle propose également d'associer via sa box un système de vidéosurveillance pour permettre de lever le doute sur une éventuelle intrusion.

Son produit étant désormais au point après 12 à 18 mois nécessaires pour finaliser le prototype industriel, Elocky lance le 7 octobre en prévente sur la plateforme Kickstarter sa serrure eVe qui sera proposée avec plusieurs options : simple avec un déverrouillage sans clé, plus perfectionnée avec une passerelle pour ouvrir à distance, ou pour s'assurer que les enfants sont bien rentrés. Partant d'un prix public de 300 € pour une serrure simple à 400 € avec la passerelle, la pré-vente propose 40 % de réduction pour les 100 premiers acheteurs, 30 % pour les 200 suivants et 20 % pour les autres. L'objectif a été fixé à 50.000 €.

"Le principe sur ce genre de plate-forme étant que vous ne touchez rien si vous n'avez pas atteint l'objectif fixé au départ, nous n'avons pas voulu faire l'erreur de mettre un objectif trop élevé. Mais nous en espérons plus, pour financer la pré-série bien sûr, mais aussi disposer d'un peu de stock, voire pour mettre au point des fonctionnalités supplémentaires si les fonds sont suffisants, par exemple avec une version sur smartwatch."

Levée de fonds en 2017

eVe sera intégralement fabriqué en France, notamment chez Inovelec à Boulazac pour la partie électronique et l'assemblage.

Si la campagne sur Kickstarter s'adresse aux particuliers, Elocky compte se développer sur le BtoB avec les hôtels, chambres d'hôtes, architectes, constructeurs de maison, constructeurs de portes, professionnels du service à la personne, conciergeries, sociétés louant des espaces de bureau ou de coworking à la journée.

La société vendra également dans un deuxième temps en direct aux particuliers sur son site web, avant de tenter de convaincre les GMS, ce qui devrait se faire à un horizon plus lointain, ces réseaux de distribution nécessitant des volumes importants.
Incubée à l'Auberge numérique d'AEC, Elocky a désormais rejoint Parking facile et Gablys à Bordeaux. Elle envisage un accompagnement avec Bordeaux Unitec, peut-être l'accélérateur Héméra, une levée de fonds étant également programmée pour le deuxième semestre 2017, dans l'objectif d'adresser les marchés suisses et américains, dont les serrures différentes de ce qui se fait en Europe nécessiteront de nouvelles versions d'eVe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2017 à 15:17 :
Bonjour Monsieur

j'ai vu votre vidéo sur you tube La startup bordelaise Elocky et je suis passionne et vous présenter n Afrique de l ouest je suis en Cote d Ivoire

cordialement
a écrit le 04/10/2016 à 11:18 :
Bonjour,

Bravo, c'est une très bonne idée. J'espère qu'elle sera suivie par de nombreuses personnes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :