Le Rallye des pépites veut gagner du terrain en France

 |   |  457  mots
Les participants au Rallye des pépites sont invités à se déguiser
Les participants au Rallye des pépites sont invités à se déguiser (Crédits : Rallye des pépites)
Ouvert à tous, le Rallye des pépites, lancé à Bordeaux en 2015, permet de découvrir des entreprises sur un territoire donné et a pour objectif de faire découvrir le potentiel économique d'une ville sous l'angle de la mixité et de l'entrepreneuriat au féminin. Cette année, la manifestation est annoncée dans 4 villes de Nouvelle-Aquitaine, dont Bordeaux et Libourne le 9 mars, mais aussi à Toulouse en avril. Une première hors du territoire régional mais pas une dernière : le Rallye des pépites veut s'inviter dans d'autres régions françaises.

2019 marque un nouveau tournant pour le Rallye des Pépites. Après être passé du statut d'association à celui d'entreprise en 2017, cette année, Vous Com'L organise la manifestation dans 4 villes de Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, Limoges, Pau et Poitiers-Châtellerault) mais aussi, pour la première fois, hors du territoire régional, à Toulouse en Occitanie. "Nous souhaitons que le Rallye des pépites gagne du terrain à l'échelle nationale, insiste Ethel Le Bobinnec, présidente et fondatrice du Rallye des pépites. Est-ce que cela passera par la création de filiales ? Nous sommes en pleine réflexion."

15,6 % de cadres dirigeantes en Nouvelle-Aquitaine

En attendant, petite question : "Quel est le pourcentage de femmes cadres dirigeantes en Nouvelle-Aquitaine ?" demande Ethel Le Bobinnec. Réponse : 15,6 %. "Il y a encore du boulot." C'est pour améliorer ce ratio et surtout sensibiliser sur ce sujet, qu'elle a donc créé le Rallye des pépites en 2015 à Bordeaux. Un véritable "vis ma vie" au cœur de l'écosystème d'une agglomération qui permet aux participants, familles, amis ou collègues, de découvrir de manière ludique des entreprises engagées en faveur de la mixité et de l'entreprenariat au féminin. Au menu : quizz, épreuves de réflexion ou sportives. Il y aura cette année 29 entreprises étapes, réparties dans 5 circuits, à Bordeaux et Libourne le samedi 9 mars.

Parmi elles, le campus de Thales Mérignac participera à cet événement pour la 3e fois. "Nous nous sommes fixés comme objectif de recruter 40 % de femmes. En l'occurrence, sur les deux dernières années, nous atteignons 48 et 50 %", annonce Pierre-Emmanuel Raux, responsable du site qui emploie 2.600 personnes, dont 75 % d'ingénieurs. Pour sa part Keolis Bordeaux Métropole, également participante, est passée de 12 % de femmes il y a 10 ans à 20 % aujourd'hui. "On avance petit à petit", assure un responsable. C'est l'inverse en revanche au sein de la société d'aide à domicile Adhap à Libourne. "Nous employons 45 personnes dont un homme. Nous recrutons des hommes !"

"Si l'objectif n'est pas de recruter, pourquoi pas faire passer le message", sourit Ethel Le Bobinnec. "Pour les entreprises étapes, cet événement est surtout fédérateur et valorisant pour les salariés qui présentent leurs métiers. Cela apporte aussi de la visibilité à l'entreprise", complète Clara Maumont, directrice de la société Vous Com'L.

Pour participer au Rallye des pépites à Bordeaux et Libourne le 9 mars, il suffit de constituer un équipage de 4 personnes et de s'inscrire jusqu'au 10 février sur le site www.rallyedespepites.com. Les places sont limitées. 768 personnes réparties dans 192 équipages pourront se lancer dans ce jeu de piste. Le coût s'élève à 24 euros par personne, soit 96 euros par équipage. Le tarif pour une entreprise "pépite" démarre à 1.000 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :