Bpifrance a aidé plus de 8.000 entreprises de Nouvelle-Aquitaine pour 1,4 Md€ en 2017

 |   |  881  mots
L'an dernier, Bpifrance a soutenu financièrement 8.055 entreprises de Nouvelle-Aquitaine, dont 2.275 en Gironde.
L'an dernier, Bpifrance a soutenu financièrement 8.055 entreprises de Nouvelle-Aquitaine, dont 2.275 en Gironde. (Crédits : PC / La Tribune Bordeaux)
Dans un contexte de reprise des financements bancaires privés aux entreprises, Bpifrance affiche en Nouvelle-Aquitaine une croissance moins soutenue en 2017 que lors des exercices précédents. La banque publique d'investissement se positionne désormais comme financeur mais aussi comme accélérateur et accompagnateur des chefs d'entreprises via le conseil, la formation et la mise en relation.

La direction régionale de Bpifrance Nouvelle-Aquitaine a choisi les locaux de l'entreprise COREP, à Bègles, pour présenter son bilan d'activité, lundi 16 avril. Ce fabricant de luminaires vise un chiffre d'affaires de 34 M€ fin 2018 pour un effectif de 250 salariés, dont 135 dans le bâtiment de Bègles inauguré en janvier 2016. D'une surface de 31.000 m2, il fait office de siège social, d'usine et d'entrepôt et a notamment été financé à l'aide d'un prêt sans garantie de 500.000 € octroyé par Bpifrance. "Il nous semble logique de présenter notre activité dans une entreprise puisque l'entrepreneuriat est notre raison d'être et que nous accompagnons les chefs d'entreprise à chaque moment clef et sur toutes les problématiques de croissance bien au-delà de la seule question du financement", observe Arnaud Peyrelongue, directeur du réseau Ouest de Bpifrance.

"Un retour en force des banques privées"

L'an dernier, Bpifrance a soutenu 8.055 entreprises de Nouvelle-Aquitaine en 2017, soit un chiffre quasi stable par rapport à 2016 (-0,7 %), pour un montant total de 1,4 Md€ (+6 %) permettant de mobiliser plus de 3 Md€ de financements publics et privés, contre 2,8 Md€ en 2016.

Dans le détail :

  • 422 interventions ont permis de mobiliser 1,5 Md€ de financements au profit des entreprises de la région, dont 460 M€ de concours de Bpifrance.
  • 1.445 interventions en financement de la trésorerie ont été menées à hauteur de 536 M€.
  • En matière de garantie, plus de 6.300 actions ont permis l'octroi de 741 M€ de prêts aux entreprises garantis à hauteur de 338 M€ par Bpifrance.

Autant d'indicateurs qui affichent tantôt une légère baisse, tantôt en légère hausse, dessinant ainsi une quasi-stabilité en nombre et en volume par rapport à 2016.

"L'année 2017 a été marquée par un retour en force des banques privées avec des taux d'intérêt bas. Nous n'avons pas vocation à nous substituer au marché mais plutôt à en combler les failles. Dans ce contexte, il est logique d'avoir une croissance moins dynamique que lors des exercices précédents qui affichaient une progression à deux chiffres", explique Laurent de Calbiac, le directeur régional de Bpifrance Bordeaux.

Commerce et industrie, les secteur les plus aidés

Les TPE restent, en nombre, de très loin les premières bénéficiaires du soutien de Bpifrance (76 %) tandis que les PME représentent 21 % du total et les ETI seulement 3 %. Néanmoins, les PME captent 50 % la moitié des financements. En termes d'activité, les cinq secteurs les plus aidés en volume sont le commerce (30 %),  l'industrie hors agro-alimentaire (17 %), les services aux entreprises (13 %), l'information et communication (11 %) et l'hébergement-restauration (10 %).

Sur le volet innovation, Bpifrance Nouvelle-Aquitaine a mobilisé l'an dernier 56 M€ permettant de lever 164 M€ pour financer 303 projets tandis qu'à l'export 164 entreprises ont bénéficié d'une assurance prospection, assurance-crédit, assurance-change, cautions et préfinancement à hauteur de 207 M€. "L'export est une priorité de Bpifrance pour 2018 parce que le risque aujourd'hui pour une entreprise c'est de ne pas aller à l'international",  appuie Arnaud Peyrelongue. Enfin, en matière de fonds propres, la banque publique a investi ou réinvesti en direct dans 14 entreprises et intervient désormais dans 48 entreprises de la région pour 136 M€. Indirectement, via les fonds partenaires, 397 M€ ont été mobilisés vers 379 entreprises.

Jouer la carte de l'accompagnateur

Au-delà de son métier traditionnel de financeur, Bpifrance se pose désormais comme un accompagnateur polyvalent des chefs d'entreprises :

"Nous déploierons cette année en Nouvelle-Aquitaine notre action d'accompagnement qui est devenu un métier fondamental pour nous car il change la nature de nos relations avec les entreprises : nous faisons du financement mais aussi du conseil, de la formation et de la mise en relation. Notre offre est désormais lisible, structurée, enrichie et renforcée Tout cela doit concourir à casser l'isolement du chef d'entreprise", expose Mame Dieye, directeur régional de Bpifrance Poitiers.

Concrètement, cela se traduit déjà par 92 missions de conseils réalisées auprès d'entreprises de la région. Les deux accélérateurs lancés l'an dernier avec la Région Nouelle-Aquitaine pour les PME et les ETI vont aussi monter en puissance. 8 PME et 14 ETI ont intégré fin octobre 2017 la première promotion du programme d'accélération de 24 mois qui devrait concerner 70 "entreprises de croissance" en rythme de croisière. "L'objectif est de changer l'échelle des ambitions de l'entreprise pour coller à son véritable potentiel", assure Mame Dieye.

Une ambition partagée par Bernard Uthurry, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge du développement économique, qui pilote notamment le programme région "Usine du futur" :

"Notre objectif est d'avoir 600 entreprises adhérentes à l'horizon 2020. Nous avons déjà réalisé 383 diagnostics à 360 degrés pour désisoler les chefs d'entreprise qui sont 80 % à considérer que la transformation numérique est indispensable pour l'essor et la survie de l'entreprise mais aussi que cette transformation est très difficile à mettre en œuvre. La Région et Bpifrance travaillent ensemble pour les y aider."

La banque publique a notamment souscrit, l'an dernier, 138 M€ de participations dans 15 fonds régionaux ou interrégionaux, dont 7 aux côté de la Région Nouvelle-Aquitaine, et investira, cette année, plus de 30 M€ dans des projets structurants de filières et d'innovation en collaboration avec la Région dans le cadre du Programme des investissements d'avenir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :