Porté par de bons résultats, Fountaine Pajot vise 120 à 150 embauches en 2018

 |   |  309  mots
Le MY 44 est l'un des nouveaux navires lancés en 2017 par Fountaine Pajot.
Le MY 44 est l'un des nouveaux navires lancés en 2017 par Fountaine Pajot. (Crédits : DR)
Le constructeur de catamarans Fountaine Pajot affiche un chiffre d'affaires en hausse de 12 % sur l'exercice 2016/2017 tandis que son résultat net progresse de 4,5 %. Avec le lancement d'un nouveau voilier de 67 pieds, l'entreprise rochelaise maintient ses objectifs de recrutement et de formation de 120 à 150 nouveaux collaborateurs en 2018.

+23 % en unités et +12 % en volume : les ventes de Fountaine Pajot ont été particulièrement dynamiques sur le dernier exercice fiscal qui s'étend dans le nautisme du 1er septembre 2016 au 31 août 2017. De quoi permettre au constructeur de catamarans de croisière d'afficher un chiffre d'affaires de près de 79 M€ (+12 %) et un résultat d'exploitation de 11,9 M€ (+13 %). Quant au résultat net, il s'établit à 6,3 M€, en hausse de 4,5 %. Malgré ces bonnes performances, le montant de participation et d'intéressement qui sera versé aux 400 salariés reste stable par rapport à l'exercice précédent (1,9 M€ contre 1,89 M€).

Chiffre d'affaires en hausse de 60 % en 3 ans

En trois ans, le chiffre d'affaire du constructeur installé à Aigrefeuille, près de La Rochelle, a bondi de manière spectaculaire de près de 60 %, passant de 49,6 M€ en 2013/2014 à près de 80 M€ cette année.

La capacité d'autofinancement au 31 août 2017 est positive à 9,6 M € tandis que "la croissances des stocks est en ligne avec les commandes à livrer sur l'exercice en cours", indique Fountaine Pajot qui a investi 5,9 M€ en 2016/2017 pour développer de nouveaux modèles et achever l'extension de son site d'Aigrefeuille, près de La Rochelle.

120 à 150 recrutements en vue

Le constructeur se réjouit de ses bonnes performances notamment en Europe et en Amérique du Nord, les deux principaux marchés, et souligne le succès de son best-seller, le catamaran Lucia 40. Le segment motor yacht progresse de 25,3 %.

Pour l'exercice 207/2018, Fountaine Pajot se montre confiant et veut s'appuyer sur ses dernières nouveautés - le voilier Saona 47 et le motorisé MY44 - ainsi que sur le lancement d'un voilier de 67 pieds en fin d'exercice pour poursuivre la bonne dynamique actuelle. Pour accompagner la croissance attendue, le constructeur confirme son plan de recrutement et de formation de 120 à 150 nouveaux collaborateurs. Des chiffres de recrutement similaires à celui de son concurrent CNB-Lagoon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :