Sciences Po Bordeaux présente ses locaux XXL

 |   |  463  mots
Bernard Cazeneuve a inauguré les nouveaux locaux de Sciences Po.
Bernard Cazeneuve a inauguré les nouveaux locaux de Sciences Po. (Crédits : Agence Appa)
Sciences Po Bordeaux a achevé sa mue. Débuté fin 2013, le réaménagement s'est terminé par l'inauguration de ses nouveaux locaux, inaugurés par le Premier ministre Bernard Cazeneuve vendredi. L'Institut d'études politiques a doublé l'espace de travail à disposition et peut désormais accueillir jusqu'à 3.000 étudiants.

Invité alors qu'il était ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a étrenné sa nouvelle casquette de Premier ministre à l'occasion de l'inauguration des nouveaux locaux de Sciences Po Bordeaux. Un établissement qu'il connaît bien puisqu'il en est sorti diplômé en 1985 !

La restructuration et l'extension de l'Institut d'études politiques, installé sur le campus de Pessac, a été financièrement portée par le Conseil régional, qui a également assuré la maîtrise d'ouvrage. Au total, l'investissement atteint 26 M€. Une équipe 100 % aquitaine avait été choisie avec l'agence bordelaise Baggio-Piechaud (architectes mandataires), l'agence basque Arotcharen (architectes associés) et François Boulé en tant que chef de projet, ainsi que les bureaux d'études bordelais Bererem et basque Nobatek.

Implanté historiquement dans des bâtiments des années 60 auxquels se sont rajoutés au fil des besoins des locaux supplémentaires, Sciences Po avait besoin d'une importante restructuration. La superficie a été doublée, passant de 8.000 à 16.000 m2, grâce à l'extension, à la surélévation d'un étage du bâtiment existant et à la construction d'un atrium central, très vaste, pensé comme un lieu de vie pour les étudiants. De la bibliothèque imaginée comme un Starbucks, en passant par le mobilier, tout a été pensé pour coller aux nouvelles habitudes de travail. L'ensemble fait la part belle au verre, avec une grande verrière surplombant l'atrium, et au bois (dont 1/3 de pin des Landes). Tout autour de l'ensemble file une coursive qui joue aussi le rôle d'ombrière. L'atrium permet d'apporter beaucoup de lumière dans les salles de classe et l'acoustique a été tout spécialement travaillée.

Inauguration Sciences Po Bordeaux

Crédit photo Mikaël Lozano

De 1.850 à 3.000 étudiants

"L'impact de ce nouvel IEP XXL sera fondamental pour l'attractivité de la Nouvelle-Aquitaine et de sa capitale", juge Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, évoquant "un équipement de formation des cadres publics et privés du futur à la hauteur de ses ambitions légitimes". Yves Déloye est l'actuel directeur de Sciences Po Bordeaux. Succédant à Vincent Hoffman-Martinot qui avait lancé ce projet, il estime qu' "avec ses 16.000 m2 de superficie, Sciences Po Bordeaux, premier institut de ce type en région, accueillera 3.000 étudiants dans le courant de la prochaine décennie. Les deux centres de recherche du CNRS et de la Fondation nationale des sciences politiques vont pouvoir se développer. L'internationalisation, la professionnalisation et la diversification sociale des élèves, trois volets prioritaires, seront encore renforcés."

L'IEP accueille actuellement 1.850 étudiants et 70 enseignants-chercheurs.

Inauguration Sciences Po Bordeaux

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve est entouré du président du Conseil régional Alain Rousset et de Matthias Fekl, secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur,
de la promotion du Tourisme et des Français de l'étranger (Crédit photo Agence Appa)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :