Cdiscount et Vente privée dans la tête de l’e-commerce du vin

 |   |  360  mots
Les Chinois s'imposent comme de très gros acheteurs de vin en ligne.
Les Chinois s'imposent comme de très gros acheteurs de vin en ligne. (Crédits : © Kim Kyung Hoon / Reuters)
La vente de vin en ligne explose en particulier grâce aux nouveaux venus dans l’e-commerce. Le dernier baromètre e-Performance de Kedge Business School montre qu’Amazon est en tête de ce marché mondial. Les deux premiers Français sont en cinquième position.

La 5e édition du baromètre e-Performance, étude indépendante réalisée par Grégory Bressolles, professeur de marketing et responsable de la chaire "Business in a connected world" à Kegde Business School montre qu'Amazon, leader du commerce en ligne, occupe la première place des ventes de vin à distance. Il est désormais suivi à la seconde place par le site chinois Jiuxian, qui grimpe d'une place, avec en troisième position le site espagnol Lavinia, qui de son côté fait un bon de 13 places ! Le premier site français Vente privée se classe cinquième mondial ex aequo avec Cdiscount autre "pure player" (opérateur exclusivement Internet) généraliste. Encore émergente en 2007, la vente de vin en ligne s'impose désormais comme un canal de distribution à part entière en France, observe Grégory Bressolles. L'auteur de l'étude souligne que "2015 marque un tournant dans l'observation de ce marché qui ne peut plus être décrypté par le seul angle des cavistes en ligne".

1,5 Md€ attendu en France

La logique interne de la vente de vin en ligne s'est renversée et "le marché dépend aujourd'hui des acheteurs, de leurs comportements en pleine évolution avec l'essor des objets connectés et des big data (grands volumes de données, NDLR) qui en découlent". Phénomène significatif : la croissance de la vente de vin en ligne est portée par les nouveaux entrants sur le marché. Ainsi, "le cœur historique du marché" constitué d'opérateurs présents depuis au moins 2010 a connu des pertes, dues en particulier à des phénomènes de concentration, tandis que les nouveaux modes de commercialisation (ventes privées, abonnements, etc.) sont à la hausse. Le marché de la vente en ligne de vin en France serait passé de 534 M€ en 2012 à 730 M€ en 2013 et 1 Md€ en 2014 (+ 36 %), avec une prévision à 1,5 Md€ en 2016! L'étude relève que "9 % des achats de vin se font en ligne en France" (2014) avec une prévision à 10 % en 2016. Si Juixian est en seconde position, la Chine abrite "la plus forte proportion d'acheteurs de vin en ligne" et tire l'e-commerce mondial, qui devrait dépasser 6 Md$ en 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :