Fountaine Pajot confirme une croissance de plus de 20 %

 |  | 237 mots
Lecture 1 min.
Le Saba 50, nouveauté de la gamme catamaran
Le Saba 50, nouveauté de la gamme catamaran (Crédits : Foutaine Pajot)
Le chantier naval Fountaine Pajot, à Aigrefeuille (Charente-Maritime), confirme la progression significative de son chiffre d'affaires à fin août 2014 de plus de 20 %, et annonce la venue de son nouveau catamaran : le Saba 50.

Présidé par Jean-François Fountaine, le chantier naval Fountaine Pajot, concepteur et fabricant de catamarans de croisière, à Aigrefeuille (Charente-Maritime), vient de confirmer la progression de son CA à plus de 20 % pour l'exercice 2013/2014. L'entreprise  poursuit ainsi avec succès les deux axes de son plan stratégique, Sail & Power 2016, fondés sur sa présence internationale accrue et sur le renouvellement de son offre produit.

Le chantier naval doit ainsi présenter lors des salons d'automne (Cannes, La Rochelle, Gênes, Annapolis, Barcelone, etc.) une nouvelle offre voile et une gamme Motor Yachts entièrement repensée. Parmi ces nouveautés, dans la gamme catamarans, le Saba 50, nouveauté 2014 qui reprend de nombreux atouts de l'Helia 44, sera présenté au grand public pour la première fois lors des salons de rentrée. Il propose une série de nouveautés dans son agencement intérieur, offrant de 4 à 6 cabines en version locative, ainsi que dans son plan de pont, qui en font un bateau très abouti.

Créée en 1976 par Jean-François Fountaine et Yves Pajot, Fountaine Pajot a commencé sa production de catamarans grand public à partir de 1983. L'entreprise a réalisé d'importants investissements depuis 2005 afin de renouveler la gamme, d'industrialiser la production et de développer l'offre haut de gamme. Sur l'exercice 2012/2013 (au 31 août 2013), Fountaine Pajot a enregistré un chiffre d'affaires de 40,7 M€. Le chantier naval publiera son CA 2013/2014 le 17 octobre prochain.

Le site

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :